TROP c’est trop, la coupe est pleine – Tract UFAP Unsa Justice CPF RENNES

TROP c’est trop, la coupe est pleine.

 

Il y a un moment où il faut savoir dire STOP.

Le comportement INTOLERABLE, INADMISSIBLE de la détenue L devient

usant et insupportable. Il n’y a pas un jour où le personnel n’est pas confronté à sa violence, ses menaces, ses insultes, son arrogance.

Ses sanctions disciplinaires sont minimales  par rapport à ses actes 

Après avoir à de nombreuses reprises, insulté, menacé le personnel et les enfants de la directrice adjointe et pire encore agressé physiquement du personnel, son comportement de ce week-end est la goutte qui a fait déborder le vase.

Cette détenue se croit intouchable et semble agir en toute impunité. Rien ne semble l’arrêter.

Il est grand temps que la direction prenne ses responsabilités afin de transférer rapidement cette détenue de plus en plus ingérable au CPF. La direction doit agir avant qu’un drame n’arrive, car devons nous le rappeler, le directeur est RESPONSABLE de la SECURITE de son personnel. Et quoi qu’il en dise ce n’est pas parce les surveillants touchent une prime dite « de risques » qu’ils doivent tout accepter.

Les surveillants ne sont pas écoutés , ni soutenus, il y a un ENORME MAL ETRE. A l’inverse la détenue L et son acolyte H ont été reçues par le chef de détention et ont eu ce qu’elles voulaient. 

Si dans l’avenir, une  nouvelle agression venait à se produire sur un personnel, l’UFAP/UNSA Justice prendra ses responsabilités afin de soutenir ces agents.

                                                         L’UFAP/UNSA Justice, une présence au quotidien.

                                                                  Rennes le 11 décembre 2017

                                                                  Le bureau local UFAP/UNSA Justice

Related posts