Un « despote » aux Baumettes ! Acte II

14 Septembre 2016

Un « despote » aux Baumettes !

Acte II

Définition de « Despote » : Personne qui exerce le pouvoir seul et sans contrôle et qui gouverne avec une autorité absolue et arbitraire; personne qui s’arroge une autorité absolue alors que le pouvoir qu’il détient n’est pas absolu en soi.

Par une simple note de service, nous venons d’apprendre le déplacement du standard à la porte Martini. En sera t-il de même pour l’installation du nouveau portique ??? Nous n’en doutons pas…

Les travaux de la PEP avancent à grand pas et nous sommes toujours sans nouvelle concernant notre demande de CTS pour voter et entériner les diverses modifications comme le prévoit les textes.

Malgré nos interventions, nous constatons que notre Directrice n’a que faire des textes en vigueur en modifiant, en sous-marin, le service des agents des porteries à compter du 19 septembre 2016.

Une fois de plus, aucun échange, aucune discussion et aucune concertation n’ont eu lieu entre la Direction, les organisations syndicales représentatives et les personnels concernés.

Cette forme de « dictature » est inadmissible et contraire à la charte du dialogue social.

Tout fonctionne par des rumeurs et des on-dit pour être officialisé au nez et à la barbe des agents par des notes de service de dernières minutes.

Drôle de méthode pour éviter les négociations et les différents débats.

L’UFAP UNSa Justice s’interroge fortement sur le silence gardé par la Direction qui ne communique sur aucun sujet.

L’UFAP-UNSa Justice s’insurge devant le mépris que la direction porte aux O.S et aux personnels en les écartant de tous les nouveaux projets !

L’UFAP UNSa Justice exige la tenue d’un CTS avant la mise en service de ce portique qui va impacter les fonctionnements de l’établissement, de la PEP et du bâtiment A.

A l’aube de l’ouverture de « Baumettes 2 », ces méthodes nous laissent présager d’un avenir plutôt sombre pour les personnels qui n’ont pas leurs mots à dire.

La sauce à laquelle nous serons mangés risque d’être amère et piquante car seule la direction confectionne la recette. Souhaitons qu’il y ai un bon cuisinier parmi eux…

L’UFAP UNSA JUSTICE, une présence quotidienne

Le Bureau Local

UFAP UNSa JUSTICE du CP Marseille

Related posts