UN MEPRIS DE PLUS – Tract UFAP Unsa Justice CP LE HAVRE

Le 26 Juillet 2017

Le 21 mars 2017, lors d’un Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT), l’UFAP UNSa Justice attirait l’attention de la direction concernant la campagne de désherbage qui doit avoir lieu sur le Centre pénitentiaire du Havre.

En effet, les produits phytopharmaceutiques qui doivent être utilisés par une entreprise extérieure s’avèrent dangereux pour la santé des personnes :

  • Le délai de ré-entrée sur une zone traitée est de 6 heures après la fin de la pulvérisation,
  • En cas d’inhalation, les personnes peuvent être sujettes à des malaises et à des troubles respiratoires,
  • Eviter tout contact avec les yeux, la peau et les vêtements,
  • Le port d’un vêtement de travail fermé est fortement recommandé etc…

La liste des préconisations et des effets sur la santé est encore longue, et ne saurait tenir sur une seule page.

Le 25 juillet 2017, l’UFAP UNSa Justice, par le biais de l’agent de prévention apprend que le désherbage est quand même maintenu et commencera le lundi 31 juillet jusqu’au vendredi 4 août 2017.

Force est de constater que tous ces risques pour notre santé est le cadet des soucis de notre direction !!!

DOIT-ON ENCORE VOUS RAPPELER QUE VOUS ETES GARANTE DE LA SECURITE DES PERSONNES AU SEIN  DE L’ETABLISSEMENT ???

 (Personnels, intervenants extérieurs, personnes détenues…)

LEUR MISE EN DANGER NE FAIT PAS PARTIE DE VOS MISSIONS…

L’UFAP UNSa JUSTICE exige l’annulation pure et simple de cette campagne de désherbage, avec ces produits dangereux !!!

L’UFAP UNSa JUSTICE demande aux personnels de ne pas se mettre en danger, notamment les agents qui font les relèves miradors

L’UFAP UNSa JUSTICE prendra ses responsabilités en cas de contamination d’une personne sur le site

« UN HOMME AVERTI EN VAUT DEUX !!! »

Le bureau local

Related posts