UR de Dijon – Le barbare d’OSNY prêt à repasser à l’acte !

Transféré au Centre Pénitentiaire d’ORLEANS SARAN, suite à la tentative d’assassinat sur notre Collègue d’OSNY et l’agression à l’arme blanche d’un autre Collègue, venant porté assistance au premier, voici que ce fou à lier affirmait vouloir repasser à l’acte, mais cette fois, dit-il « en allant jusqu’à la mort du Personnel agressé ». 

En effet, ces informations recueillies par deux Personnels effectuant avec un grand professionnalisme leur travail d’écoute, démontrent à quel point, Nous Personnels Pénitentiaires, sommes très durement exposés aux actes terroristes. 

Ce barbare lâche, se retranche, pour justifier ses actes passés et macabres, derrière une religion dont il n’en connaît certainement aucun contour, et va même dans sa conversation avec un autre détenu, se livrer à faire l’apologie des attentats du Bataclan et de Nice. 

A présent, étant donné que ces informations ont été transmises au Chef d’Etablissement, qui a certainement, à son tour, fait suivre à sa hiérarchie ainsi qu’aux autorités judiciaires, que va-t-il advenir de cet énergumène et de son comparse, qui durant cet échange « fructueux », lui conseillait de : « viser la diagonale entre le plexus et les reins…. » !?.

 D’aucuns apprécieront le souci du détail de ces êtres innommables !. 

Mais la question essentielle, au-delà des poursuites pénales et administratives dont doivent faire l’objet ces détenus, réside dans leur gestion quotidienne. 

En effet, devons-nous continuer de gérer ces individus comme des détenus lambda ?. 

Ne devons-nous pas voter d’autres lois et faire appliquer d’autres règlements, afin de prendre en charge ces « barbares », au sein d’Unités dont la SEULE VOCATION serait de PROTÉGER LES PERSONNELS PÉNITENTIAIRES y travaillant !? 

Devons-nous continuer, de manière imbécile, à croire que les RPE et la Loi Pénitentiaire sont les seuls supports acceptables pour la prise en charge de détenus qui, Eux, ont comme unique projet, de faire couler le sang des Représentants de notre Etat        ???? 

L’arrivée d’un nouveau Directeur de l’Administration Pénitentiaire doit marquer la fin du laxisme instillé par la plus fervente admiratrice de l’OIP, à savoir l’ex-DAP, enfin baluchonnée comme il se doit, mais hélas bien tard.

 Enfin, nous exigeons que les mesures d’urgence soient évidemment prises à l’encontre de ces deux détenus, et que la protection maximum des Agents en charge de leur gestion, soit assurée.

 Pour l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de DIJON

Les Secrétaires Généraux,

Thierry CORDELETTE et Angui ANASSE

le-barbare-d-osny-pret-a-repasser-a-l-acte

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Related posts