UR de TOULOUSE: 3 jours d’exclusion avec sursis pour les personnels de Lavaur !

Muret, le 24 Novembre  2016

 

Lundi 14 novembre, A l’appel de l’UFAP UNSa Justice, les personnels de l’EPM Lavaur étaient devant les portes pour dénoncer la détérioration de leurs conditions de travail, le mode dégradé, le monologue social et le no-management de la hiérarchie.

Bien évidemment, les personnels devant la porte ont laissé rentrer les agents pénitentiaires, ainsi qu’une infirmière, des agents techniques et de restauration afin de faire fonctionner l’établissement dans les meilleures conditions de sécurité.

De la même façon depuis bientôt 10 ans, une trentaine de surveillants ont bloqué 1 extraction judiciaire, ainsi que les collègues éducateurs et enseignants solidaires avec les revendications légitimes des personnels.

Mais pour la première fois depuis 10 ans, dès le début de la matinée des sommations de laisser entrer les éducateurs et les enseignants ont été faites, avec lecture du statut spécial et la menace de sanctions « en dehors des garanties disciplinaires ».

Le couperet est tombé hier soir : A l’invitation du Directeur Interrégional, l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse et les secrétaires locaux UFAP de l’EPM ont participé à une réunion de travail qui a duré plus de 3 heures, réunion qui s’est conclue par l’annonce de la sanction de 3 jours d’exclusion avec sursis pour les agents présents devant les portes le 14 novembre !

Qui doit-on remercier en premier?

 Le Chef d’établissement qui a fait les sommations? Premier responsable du pourrissement et de l’enlisement d’un établissement en pleine décomposition du fait de son immobilisme !

Le nouveau Directeur Interrégional ? Qui a voulu marquer de son empreinte le premier mouvement de la région?  Espérant ainsi tuer dans l’œuf les prochaines mobilisations dans la DISP de Toulouse !

Région pénitentiaire sinistrée par les postes vacants, avec seulement 12 misérables postes pour la prochaine CAP ! Des établissements pleins à craquer, avec toujours des matelas au sol et dans lesquels aujourd’hui on peut trouver jusqu’au pire puisqu’il est même question d’armes à feu dans certaines structures ! Des personnels travaillant quotidiennement dans l’insécurité en mode dégradé, et qui tiennent pourtant encore à bout de bras toutes les taules d’une région à l’agonie !

Le nouveau Directeur de l’Administration Pénitentiaire? Déterminé à sanctionner les agents à chaque fois que le statut spécial le lui permettra !

Cette nouvelle ligne hiérarchique du haut jusqu’en bas espère sans doute qu’en faisant un exemple les agents vont se résigner à accepter leur condition et se laisser silencieusement conduire à l’abattoir !

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse sera encore devant les portes, au-devant des agents, à chaque fois que les personnels se sentiront une fois de plus abandonnés par ces gens de passage!

Pour l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse

Laurens Maffre – Stéphane Eynard

 

Related posts