UR Grand-Est- UNE SURPOPULATION PENALE DEVENUE LA NORME !!!

Lors de notre visite du Centre Pénitentiaire de Nancy-Maxéville effectuée le 31 janvier 2017, nous avons constaté comme sur d’autres structures de type Maison d’Arrêt une surpopulation grandissante …

Cette structure est tout simplement surexploitée, une capacité d’accueil originel de 690 places poussée à son paroxysme avec près de 900 détenus…

Les conséquences sont dramatiques : 24 matelas au sol ! Inacceptable !

Et dire qu’en 2009 juste avant l’ouverture, le D.I. nous prenait de haut, face à notre étonnement de voir des lits superposés dans les cellules. Ce visionnaire nous avait dit que la capacité ne serait jamais doublée, la M.A. de Charles3 n’accueillant que 350 détenus… nous aurions préféré avoir tort!

Evidemment, les conditions de travail des Personnels se dégradent à une vitesse inimaginable et les maux sont les mêmes quelques soient les structures : Colmar, Strasbourg, Sarreguemines, Metz, Reims, Mulhouse, Troyes, Bar le Duc…

TOUTES LES Maisons d’Arrêt !!!

La promiscuité engendrée par cette surpopulation est néfaste et rend difficile le maintien de toute forme d’autorité. L’observation, la prévention des trafics, des violences, du caïdat, du prosélytisme deviennent impossible !

Les agressions en tout genre envers les Personnels sont journalières et complètement banalisées !

L’accès aux activités et emplois en détention fortement réduit générant des sentiments d’injustices et de frustrations …Seuls les Personnels en 1ère ligne en pâtissent !!!

La multiplication des demandes de changement de cellules sont de véritable casse-tête !

Et bien entendu, tout cela sans aucun renfort de Personnels … Bien au contraire !

Le mode dégradé est devenu la règle, L’insécurité notre quotidien…

Une situation belle et bien EXPLOSIVE !!!!!

Nos missions régaliennes que sont la garde et la réinsertion ne peuvent être pleinement réalisées, et sont sciemment négligées par nos dirigeants !

Les Personnels méritent bien mieux pour leur travail au quotidien !

Notre Société ne peut se passer d’une Administration Pénitentiaire efficiente et cohérente au regard des missions qui sont les siennes !

Arrêtez de diriger les yeux bandés, il faut endiguer ce fléau et vite, sinon c’est un désastre qui nous attend…

Lundi 06 Février 2017,

Pour l’union régionale,

Les secrétaires généraux,

tract surpopulation pénale

Related posts