A HUE ET A DIA – Tract UFAP Unsa Justice EPM ORVAULT

A HUE ET A DIA

Ce mercredi, un jeune bien connu de nos services pour faire rentrer des substances illicites, pour son intolérance à la frustration, pour sa très bonne connaissance de nos procédures acquise lors de ses trois premières incarcérations……. A menacé de mort un collègue, l’a insulté et pour finir l’a agressé violemment.

Professionnel, notre collègue l’a proprement maîtrisé et l’agresseur à été mis en prévention, pour finalement être placé en CproU par le chef de détention sans qu’aucun médecin n’en déclare l’utilité !

INTOLERABLE !!!

A l’heure où toutes les unités de vie font le plein, où nous hébergeons nombre de jeunes habitués à notre établissement, où nous le savons, ils se passent « les combines »         pour échapper aux sanctions disciplinaires et échapper à tout nos contrôles ; le message passé par ce laxisme est juste, au-delà du manque de respect de notre collègue agressé, juste totalement contre productif !

Les surveillants de l’EPM ne cessent de démontrer leur engagement et leur professionnalisme dans leurs missions, mais de telles décisions, qui vont à l’encontre de notre travail quotidien, n’auront pour effet au mieux que de démotiver les agents et au pire à faire oublier aux agents leur professionnalisme.

Aussi,

L’UFAP Unsa Justice exige le transfert de ce détenu qui ne cesse de fournir ses co-détenus en tabac et autres et se moque ostensiblement de toute autorité

L’UFAP Unsa Justice exhorte notre hiérarchie à prendre des décision qui vont dans le sens du travail de ses agents.

Le bureau local UFAP

Related posts