mercredi 25 mai , 2022

A QUAND DES ACTES FORTS ??? – Nantes CP

Le mercredi 11 août 2021, vers 11h45, au moment de la distribution du repas, au SMPR, un détenu connu pour son comportement agressif et son instabilité mentale a dans un premier temps, essayé de refuser de réintégrer sa cellule. Les agents du secteur l’en ont empêchés, le repoussant dans sa cellule.

Une fois dans celle-ci, ce décérébré porta deux violent coups de poings au visage d’un collègue, il continua à porter des coups de pieds aux agents essayant de le maîtriser, en attendant l’arrivée d’un gradé pour une mise en prévention.

     IL Y EN A TOUT SIMPLEMENT MARRE DE SERVIR DE PUNCHING-BALL  !!!  

Ce détenu, connu pour plusieurs faits de violence à l’encontre des personnels, sur la DISP de RENNES, a déjà écumé plus de huit établissements, et à chaque fois en MOS, tout cela malgré son jeune âge.

Il devient urgent de construire ou classifier des structures adaptées pour accueillir ce genre de dégénéré, La semaine dernière c’était un gradé du QCD qui essuyait les coups d’un autre perturbé mental.

L’UFAP UNSa Justice manifeste son soutien à notre collègue touché dans cette agression gratuite et l’invite fortement à déposer plainte.

L’UFAP UNSa Justice CP NANTES salue une énième fois la réactivité des agents présent sur place au moment des faits.   

L’UFAP UNSa Justice constateque la situation se tend de jour en jour au CP de NANTES,  la population pénale devient de plus en plus vindicative et n’hésite plus à passer à l’acte.

L’UFAP UNSa Justice demande un transfert à la fin de la peine de QD, prononcée en CDD, en espérant, aussi, que la direction ne cède pas sous la pression médicale.

                                                                                                Le 11 aout 2021                                                                                      P/le bureau local UFAP UNSa Justice

Related posts