mardi 16 juillet , 2019

A quand une prise de conscience ? – Lille CP

Une nouvelle fois, ce vendredi 09 janvier 2015 vers 09h00 un de nos chers pensionnaires, a joué à l’alpiniste en  montant sur le toit de la guérite promenade A. 

Apres avoir parlementé pendant plus de 20 minutes, avec l’individu dont la revendication est je vous le donne en mille son transfert, la décision est prise de faire intervenir l’ ERIS et le détenu a été rapidement placé au quartier disciplinaire. 

 Depuis plus d’un an la sécurisation des cours de promenade est demandée par l’ensemble des organisations syndicales lors des différentes instances paritaires. L’UFAP/UNSa-Justice a réitéré cette revendication lors de sa rencontre avec la directrice générale le 06 janvier 2015. 

Aujourd’hui nous ne nous contenterons plus de simples discours, des mesures doivent être prises rapidement par la direction locale et  interrégionale. Nos dirigeants se doivent  d’agir dans l’intérêt de la sécurité des personnels et de l’établissement. 

S’il est indéniable qu’il existe des contraintes budgétaires, les économies nécessaires ne doivent pas se faire au détriment de la sécurité et du bon fonctionnement de l’établissement ! 

L’UFAP/UNSa-Justice n’attendra pas que cette situation se reproduise et exige que la direction locale prenne conscience de l’ampleur du problème en engageant des  travaux de sécurisation, visant à éviter le renouvellement de ce type d’incident. 

« Chacun doit prendre ses responsabilités, l’UFAP/UNSa-Justice a d’ores et déjà fait part à la direction locale, que comme à son habitude, elle saura prendre le siennes… »

A bon entendeur !!!

 

Related posts