jeudi 23 mai , 2019

ACHARNEMENT !

BORGO, le 10.05.19

Dernièrement sur notre établissement, un agent affecté à la brigade 12H Zone 4, a été victime de la nouvelle politique répressive de notre Direction.

Il y a quelques mois, notre Organisation syndicale était intervenue auprès de la direction, car cette dernière avait « éjecté » notre collègue de son poste pour le motif suivant : trop souvent malade !

A l’ issue de notre entretien, la direction avait fait marche arrière car elle reconnaissait avoir été trop stricte sur cette situation.

Malheureusement, ce scénario recommence avec pour cible toujours la même personne !!! 

Les reproches du Directeur à l ’égard de cet agent sont minimes, car basés uniquement sur des retards répétitifs. Pourtant notre collègue a toujours prévenu et justifié les raisons de ses QUELQUES retards.

Alors pourquoi s’acharner de nouveau sur cette surveillante ? 

Est-elle la seule à arriver en retard sur notre établissement ? 

Est-elle la seule à être en arrêt-maladie de temps en temps ? 

Monsieur le Directeur, vos manœuvres à l’encontre de cette personne sont tout simplement de l’acharnement de votre part, voir du harcèlement !!! 

Quel changement de comportement de votre part depuis quelques mois !!!
Il est loin le temps où votre préoccupation première était le bien-être de vos agents !!! 

Pour l’UFAP UNSa Justice, il est INADMISSIBLE de s’attaquer de la sorte aux agents. Monsieur le Directeur, en ce moment vous jouez un jeu dangereux, vos pratiques il va falloir les appliquer à tout le monde et rassurez-vous, nous serons les premiers à vous le rappeler !!! 

À bon entendeur !!!

Le Secrétaire Local.UFAP-UNSa Justice.


Related posts