mardi 09 juillet , 2019

ACT ‘ UFAP – Douai MA

Suite à la fermeture du centre pénitentiaire de Maubeuge, ayant entrainé le transfert de l’ensemble des détenus sur d’autres établissements, le Secrétaire Général de l’UFAP-UNSa Justice, Jean-François FORGET, était intervenu auprès la DAP concernant le devenir des Personnels le temps des travaux (prévus jusqu’à la mi-janvier pour l’instant !). 

Suite à cette intervention,  les personnels désireux d’apporter leur soutien pour renforcer les effectifs des établissements ont pu être mis à disposition sur la base du volontariat sur les établissements de leur choix. 

Reçu en audience par la direction locale, cette dernière a confirmé à l’UFAP-UNSa Justice que nos collègues de Maubeuge pourront garder le service dont ils bénéficiaient dans leur structure d’origine, à savoir  un service en 12H00. Cette décision prise dans le respect des souhaits des collègues maubeugeois ne peut que satisfaire la 1ère organisation syndicale qui depuis le début de cet incident a tout mis en œuvre afin que rien ne soit imposés aux collègues de cette structure. 

Ils devraient s’articuler de la façon suivante : 

  • 6h à l’étage, 6h postes protégés (ou vice versa)
  • Aucun service de nuit
  • Un renfort de Maubeuge au PCI et à la Porte Principale
  • Aucune affectation sur les RDC A, RDC B et 1er C 

Un moniteur de Sport ainsi qu’un Premier Surveillant viennent également renforcer les services. 

Avec ce renfort de personnel, l’UFAP UNSA Justice a demandé le retour au plus vite des postes ayant été mis en « stand-by pendant les fêtes » par la seule volonté de la direction. Il conviendrait également de profiter de cette « accalmie » en carence d’effectifs afin de solder le non-paiement des heures supplémentaires de nos collègues en souffrance. 

Le bureau Local UFAP UNSA Justice tient à remercier nos collègues de Maubeuge venus prêter « main forte » à Douai affichant par la même une solidarité pénitentiaire au-delà des murs de nos structures respectives.

Related posts