mercredi 10 juillet , 2019

Administration Pénitentiaire ou La grande muette

Insultes, intimidations, coups. Tel est le quotidien des Personnels de surveillance dans nos détentions.

Le Centre de Détention de CHATEAUDUN n’échappe pas à cette poussée de violence gratuite puisqu’en l’espace de 72 heures quatre de nos collègues viennent d’être victimes des méfaits de la population pénale.

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon crie son ras le bol.

Ras le bol de voir les personnels servir de punching-ball à une population pénale qui se croit intouchable!

Ras le bol de voir banaliser toutes ces agressions!

Ras le bol du mutisme de notre Administration face à cette vague de violence!

A partir de quand l’Administration pénitentiaire se portera-t-elle partie civile chaque fois qu’un agent sera victime d’agression afin d’envoyer un signal fort à toute cette voyoucratie?

Quand est ce que la Santé et la Sécurité au Travail (SST) chantées par nos cols blancs ne seront plus que des MOTS mais des ACTES ?

L’Union Régionale UFAP/UNSa Justice de Dijon apporte tout son soutien à nos quatre collègues et les félicite de toute la dignité dont ils font preuve dans ces moments difficiles.

 

Related posts