vendredi 22 octobre , 2021

AGRESSION AU BÂTIMENT A

Eysses le 21 09 2021

Hier, le 20 septembre 2021, un détenu a violemment bousculé l’une de nos collègues alors que cette dernière lui intimait l’ordre de remonter à son étage.

En effet, l’énergumène a profité du mouvement sport pour se faufiler jusqu’au rez-de-chaussée afin de voir le chef de bâtiment, sans en avoir au préalable demandé l’autorisation à la surveillante d’étage.

Notre collègue passablement choqué sera transporté vers le pôle santé pour des examens, elle en ressortira avec 2 jours d’ITT, le bureau local UFAP/UnsaJustice lui témoigne son soutien et lui souhaite un prompt rétablissement.

Encore une fois, nous pouvons constater que certains profils n’ont rien à faire dans notre détention ouverte, encore une fois l’un de nos collègues paie le prix de l’immobilisme.

Pour l’UFAP/UnsaJustice, une sanction disciplinaire exemplaire doit être prise à l’encontre de ce détenu.

 L’UFAP/UnsaJustice réclame également le transfert de ce détenu à la fin de sa peine de quartier vers un établissement plus adapté à son profil.

L’UFAP/UnsaJustice réprouve ces actes de violences gratuites et de surcroit lorsqu’ils sont dirigés vers le personnel féminin. 

                                                           Le bureau local UFAP              

AGRESSION-AU-BATIMENT-A

PDF Embedder requires a url attribute

Related posts