samedi 26 septembre , 2020

AGRESSION D’UN OFFICIER  !

Tarascon, le 03 juillet 2019.

Hier, mardi 02 juillet 2019 dans la matinée, lors d’une audience, le détenu “T” a donné un coup de poing au visage du Chef du bâtiment B.

Ce détenu “discret” suivi pour radicalisation à commencé à se faire remarquer.

Placé en secteur fermé à cause de son comportement irrespectueux, un téléphone portable a été saisi dans sa cellule. Sa dernière permission de sortie a été refusée au dernier moment suite à une suspicion d’évasion préméditée.

De plus, lors du dernier week end celui-ci a agréssé un autre détenu, par surprise et par derrière…

MAINTENANT C’EST AU PERSONNEL QU’IL S’EN PREND !

Si certaines organisations de contrôle pro-détenus veulent discréditer le personnel pénitentiaire aux yeux du public pour des sois-disant violences gratuites auprès de nos détenus, la réalité prouve largement le contraire.

Ils oublient bien souvent le pourquoi de l’incarcération de ces individus qui doivent être isolés à des fins sécuritaires !

Et ces même organisations écartent volontairement les traumatismes qui ont été perpétrés par ces odieux personnages sur les nombreuses victimes !

Lors du dernier CTS, notre Direction a tenté de nous donner l’image d’une prison à la « plus belle la vie », un monde utopique où le personnel côtoie des bisounours ; la triste réalité nous prouve aussi le contraire.

L’UFAP-UNSa justice souhaite un prompt rétablissement à notre collègue.

L’UFAP-UNSa Justice exige, de notre direction, un soutien total à l’officier suite à sa violente agression. 

L’UFAP-UNSa Justice exige une sanction exemplaire et le transfert de cet individu après sa peine de QD !

L’UFAP-UNSa Justice, une présence au quotidien…

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice

Related posts