Agression d’un personnel de surveillance – Saint-Brieuc MA

Le 17 septembre 2015 en fin de matinée, notre collègue surveillant a été agressé gratuitement par un détenu qui c’était auparavant auto-mutilé .

Suite à cet incident, l’UFAP-UNSa Justice à immédiatement exigé que ce détenu soit transféré à l’issu du quartier disciplinaire qu’il devra faire sur notre site.

Sur ce point, nous comptons sur notre direction qui, nous le savons, peut quand elle le souhaite, être extrêmement réactive en matière de transfèrement, comme cela a pu être le cas lors du mouvement d’humeur d’une vingtaine de détenus qui refusaient la réintégration à l’issue de la promenade.

Comme l’ensemble des établissements pénitentiaires, la MA Saint-Brieuc est confronté à une gestion de plus en plus difficile de la population pénale. Avec un manque de personnels évident, une reconnaissance du métier qui n’est plus et des conditions de travail qui se détériorent au fils des mois, nous n’avons pas besoin, en plus, de détenus qui ne comprennent rien au sens de leur peine et qui font des personnels leur bouc émissaire.

L’UFAP-Unsa Justice restera vigilante quant aux suites qui seront données à cette agression.

L’UFAP-UNSa Justice soutien notre collègue victime de cette agression.

le secrétaire local

UFAP-UNSa Justice

Related posts