lundi 17 juin , 2019

Agression gratuite en service de nuit

Jeudi dernier, 2 agents ont subi une lourde agression qui leur aura value au total 3 jours d’ITT. L’auteur des faits après avoir été condamné en comparution immédiate à 1 an ferme a depuis été transféré. Moins d’une semaine après, un agent vient encore de faire les frais d’un « déséquilibré » qui prend un certain plaisir à casser du « bleu ».

En effet, cette nuit vers 22 heures, notre établissement a de nouveau été frappé par l’agression d’un de nos collègues au Quartier disciplinaire. Lors de la ronde notre collègue Nicolas constate qu’un détenu à placé son matelas devant la grille de la cellule QD01. Il rend compte au Premier surveillant qui se déplace avec deux agents en renfort pour s’assurer que le détenu ne bouchera plus la vision lors des prochaines rondes.

Alors que le premier surveillant retire le matelas, Nicolas essaye de dialoguer avec ce détenu pour le raisonner afin que cet incident ne se reproduise pas. Mais c’était sans compter sur la détermination du détenu qui visiblement avait provoqué cette intervention dans le but de passer à l’acte. D’UN SEUL COUP LE DÉTENU SE LÈVE ET PORTE UN VIOLENT COUP DE POING AU VISAGE DE NOTRE COLLÈGUE NICOLAS ! Les agents en renfort ont tout de même réussi à maitriser l’agresseur avant de ressortir de la cellule. À la suite de ce grave incident, la directrice de permanence avisée par le premier surveillant s’est déplacée sur l’établissement pour rencontrer notre collègue agressé et rendre compte à la direction interrégionale.

Une fois avisé des faits, le Procureur de la République a immédiatement placé l’agresseur en garde à vue et notre collègue a été relevé afin d’aller porter plainte.

Le bureau local UFAP UNSa Justice de Longuenesse dénonce ces agressions à répétition qui nous rappelle la nécessité et l’urgence d’ouvrir les quartiers pour détenus violents adaptés spécifiquement pour gérer ce genre d’individus aux profils très particuliers.

Le bureau local UFAP UNSa Justice de Longuenesse souhaite un prompt rétablissement à nos 3 collègues agressés.

Le bureau local UFAP UNSa Justice de Longuenesse tient à souligner la réactivité de la directrice de permanence, du Procureur de la République, ainsi que les services de police qui ont réagi rapidement.

Pour le bureau Local UFAP UNSa Justice Yannick LEFEBVRE

Related posts