dimanche 22 mai , 2022

AGRESSION GRATUITE – Tract RENNES VEZIN

RENNES-VEZIN, le 25 janvier 2022

Une fois de plus, nous faisons le constat amer que les personnels en bleu sont de la chair à canon pour la voyoucratie !!!

    En effet, ce jour, le mardi 25 janvier 2022 vers 12h30, alors qu’une personne détenue avait été extraite médicalement après une ingestion médicamenteuse, un des agents composant l’escorte pénitentiaire se fait violemment agressé.

    A l’instant où il allait être placé dans un box d’attente, le détenu a asséné un violent coup de tête à notre collègue sans raison apparente. Une violence gratuite à laquelle sont malheureusement trop souvent confrontés les surveillants pénitentiaires.

    D’ailleurs cette personne détenue qui est sorti en extraction médicale d’urgence a été bien moins « malade » lorsqu’il s’en ait pris à l’agent.

    Fort et heureusement, ce voyou a pu être maîtrisé et ramené à l’établissement par les deux autres collègues, car le surveillant agressé a été pris en charge par les urgences.

A QUAND UNE VRAI SÉCURISATION DES EXTRACTIONS MÉDICALES ?

A QUAND LA MISE EN PLACE DES ELSP DANS NOTRE STRUCTURE ?

Les surveillants pénitentiaires sont pris en étau entre des détenus de plus en plus violents et une administration décalée des réalités du terrain.

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à notre collègue.

L’UFAP UNSa Justice exige la sanction maximale pour cet énergumène.

L’UFAP UNSa Justice félicite nos collègues pour leur sang-froid et leur courage.

L’UFAP UNSa Justice se tient à la disposition de nos collègues pour leurs démarches administratives.

                                                                                                                         Le secrétaire UFAP Rennes/Vezin

Related posts