mercredi 10 juillet , 2019

Agression Inouïe

Lundi 28 Juillet 2014, vers 17h10, un voyou de la MA2-2D bouscule un agent délibérément et violemment … Je répète le mot «violemment bousculé »!

L’agent a volé à deux mètres dans la coursive!!! Malgré l’agression caractérisée dont le personnel a été victime, l’agent se relève pour enfermer le voyou. Non satisfait de son forfait, le délinquant agrippe son bras pour l’entraîner dans la cellule… Il n’y a aucun doute, le moins que l’on puisse dire, la tentative de séquestration est constituée.

Qu’avait ce malandrin derrière la tête pour entrainer l’agent en cellule?

L’agent n’est autre qu’une femme… Une surveillante!

Je vous laisse deviner le pire!

Comme nous le disons, au niveau national, il faut remettre de l’ordre dans nos établissements et redonner de l’autorité aux surveillants.

L’UFAP-UNSA justice exige que ce voyou soit sanctionné de la peine maximale au Quartier Disciplinaire et qu’il soit transféré à l’issue de sa sanction sur un autre établissement.

L’UFAP-UNSA justice félicite l’ensemble des agents pour leur réactivité et leur professionnalisme

L’UFAP-UNSA justice demande à la direction qu’une reconnaissance officielle soit décernée aux agents qui ont fait preuve de sans froid et de solidarité envers leur collègue.

L’UFAP-UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à notre collègue touchée physiquement et psychologiquement et lui apporte son soutien sans faille.

 

 

Related posts