lundi 14 octobre , 2019

AGRESSION SUR AIX 1

UN SURVEILLANT REÇOIT UN COUP DE LAME !

Le 7 octobre 2019, au sein du quartier d’isolement, un surveillant s’est fait agresser violemment par un détenu sans foi ni loi et reçoit un coup de lame à l’oreille. Les faits se sont passés au moment de l’ouverture de la cellule juste après le menottage à travers le passe menotte. 

Malgré une gestion menottée, la mise en place de moyens sécurisés et l’application stricte des règles de sécurité, le voyou parvient à blesser l’un des nôtres à l’aide d’une lame de rasoir soigneusement dissimulée entres les dents. 

Il aura fallu compter sur la réactivité et le professionnalisme des agents pour maîtriser rapidement le forcené en attendant les renforts. 

Le Surveillant sérieusement touché à l’oreille, a été transporté à l’hôpital où il a reçu les premiers soins avec la mise en place d’un protocole A.E.S. 

Le Bureau Local de l’UFAP UNSa Justice apporte son soutien indéfectible à notre Collègue blessé que nous accompagnerons dans toutes les démarches qu’elles soient administratives ou pénales. 

Des malades mentaux au QI, cherchez l’erreur !!! Tous les moyens de sécurité mis en place ne pourront pas remplacer la gestion décadente de l’Administration ! Faut-il comme à chaque fois attendre un drame pour agir ? 

En effet, ce détenu était déjà connue pour des faits de violences contre des Personnels et avait quitté l’UHSA depuis peu. POURQUOI ? La peine a-t-elle du sens pour les personnes atteintes de troubles mentaux ? Trop souvent, des insuffisances sur les évaluations des personnes détenues ont laissé le champ libre à des approximations ou des affirmations. La vie carcérale devient ainsi pour certains, un facteur de déréalisation. 

Il y a malheureusement fort à parier que l’histoire se répète, si l’on ne prend pas les bonnes décisions et si l’on n’accorde pas à la psychiatrie des moyens substantiels ! 

Le Bureau Local de l’UFAP UNSa Justice FÉLICITE le Professionnalisme de l’équipe du QID et le gradé ainsi que l’ensemble des Personnels venus en renfort. 

Le Bureau Local de l’UFAP UNSa Justice EXIGE le transfert du « voyou » dans une unité spécialisée pour que cela n’arrive plus jamais ! 

Le Bureau Local de l’UFAP UNSa Justice EXIGE des félicitations pour les Personnels du QID. 

L’UFAP-UNSa Justice, une Présence Quotidienne … 

Le 07.10.2019, Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice. 

Related posts