lundi 23 septembre , 2019

AGRESSION SUR PERSONNEL EN RECIDIVE

Hier en fin d’après-midi, un détenu du B0, bien connu pour des problèmes psychiatriques, a violemment agressé un surveillant au moment des prome- nades en lui portant un coup de poing au visage.

Son comportement signalé régulièrement au travers des observations (génésis) et aux différents rapports n’a pas interpellé notre direction. Ce détenu se prenant pour le directeur avait annoncé son passage à l’acte et récidive ainsi à une agression de mai dernier sur une autre collègue.

Résultat : 7 jours d’arrêt et un jour d’ITT

Pour l’UFAP UNSa justice ce détenu aurait dû être soit hospitalisé ou bien transféré. Les personnels ne sont pas des punching-ball !!

Comment peut on laisser travailler les agents dans de telles conditions ?

C’est vrai que l’objectif premier de notre direction est de bien soigner nos pen- sionnaires, exemple la gestion à la carte pour le peu de punis du QD. Concernant son personnel s’est une autre affaire…

l’UFAP UNSa justice souhaite un prompt rétablissement à notre collègue et reste à disposition pour l’aider dans toutes les démarches qu’il sou- haite entreprendre.

l’UFAP UNSa justice félicite l’ensemble des agents qui ont une nouvelle fois fait preuve d’un sang froid et d’un professionnalisme à toute épreuve.

l’UFAP UNSa justice exige que l’agresseur fasse l’intégralité de sa sanction au quartier et que celui-ci soit enfin transféré par la suite.

Pour L’UFAP UNSa justice

Le 10/07/2019

C.LAGES

Related posts