AGRESSION SUR UN BATIMENT EN PLEINE DÉRIVE…

Jeudi 20 décembre 2018

L’année 2018 qui a été riche en agressions pour les personnels, se termine dans les mêmes conditions. Ce mercredi 19 décembre 2018, le personnel de la M.A Douai a une nouvelle fois subi la violence gratuite et lâche d’un de nos pensionnaires.
En effet, au cours de la mise en place du sport un voyou mécontent de ne pas être inscrit sur les listes s’en est pris violemment à notre collègue Stéphane.
Alors que Stéphane s’apprêtait à quitter la cellule, le détenu fou de rage, a mis un violent coup de pied dans la porte afin de l’envoyer sur notre collègue qui s’est retrouvé au sol. Visiblement très déterminé à se faire du « bleu » il s’est ensuite jeté sur lui pour en découdre physiquement. Il aura fallu l’intervention de renforts pour maitriser le forcené et le placer en prévention au quartier disciplinaire.
BILAN DE CETTE AGRESSION :
TRAUMATISME CRANIEN ET 2 POINTS DE SUTURES AU FRONT !!!

Pour couronner le tout, à l’issue de la fouille corporelle et de cellule de ce détenu, 1 téléphone portable et 1 billet de 20 euros ont été découverts. Il convient de se poser certaines questions…
Au-delà de cette violente agression, l’UFAP UNSa Justice dénonce l’absence totale d’encadrement en détention, laissant les personnels livrés à eux-mêmes pour la mise en place des mouvements collectifs (1 élève Lieutenant pour 3 bâtiments !).

Cela fait maintenant trop longtemps que les personnels alertent et se plaignent des dysfonctionnements sur le bâtiment B. Pour l’UFAP UNSa Justice il devient urgent que la direction se penche sérieusement sur la problématique liée à la gestion du bâtiment par l’officier responsable.

L’UFAP UNSa Justice de la Maison d’Arrêt de DOUAI félicite l’ensemble des personnels présents sur l’intervention pour leur professionnalisme.
L’UFAP UNSa Justice de la Maison d’Arrêt de DOUAI souhaite un prompt rétablissement à notre collègue.
Le bureau local UFAP UNSa Justice demande la sanction disciplinaire maximale à l’égard de cet individu, ainsi que son transfert dans une autre structure à l’issue de sa peine de quartier disciplinaire.

Le secrétaire local UFAP UNSa Justice Thomas VAUGRAND

Agression sur un bâtiment en pleine dérive…

Related posts