mercredi 20 novembre , 2019

Avis aux électeurs : Les trahisons du SPS – MA Strasbourg

Cela fait plus d’un an maintenant que ceux que vous avez élu il y a 3 ans vous ont trahis par leurs absences répétées…

Des fans de l’Homme Invisible !

Ils ne sont pas à une trahison près ceux qui sont censé être représentants du SPS, brillant par leur absence lors des différentes réunions du CHSCT ou lors de l’élaboration du document unique, prétextant que c’est de la « merde » (dixit certains membres siégeant dans ces structures).

Ils (les mêmes) avaient déjà trahi leur syndicat de l’époque (la C.G.T.) pourtant majoritaire,  laissant les autres Organisations Syndicales défendre SEULES les intérêts des personnels.

Leur devise: L’abandon, l’oubli et l’inaction…

A croire que certains ont la mémoire courte… La seule chose que sait bien faire le SPS, c’est de  critiquer les initiatives de l’UFAP… Ben oui, la critique gratuite est tellement plus facile…

Prenons ce simple exemple: l’accord signé par l’UFAP permettant à plus de 4500 agents de passer au grade de brigadier sur 3 ans. C’était tellement de la « merde » comme ils le disaient si bien qu’aucun adhérent du SPS (Syndicat Patronal Strasbourgeois) ne l’a refusé !

Vous je ne sais pas, mais moi, ce que je considère comme de la «merde» je ne la mange pas hein ? Serait-ce de la scatophilie ? Vous savez, ce plaisir sexuel pour les excréments…

Que les scatophiles du SPS retournent à leur passion favorite !

Parce qu’en matière de lutte syndicale, l’UFAP n’a aucune leçon à recevoir, surtout pas de (faux) clowns !  Se pavaner pour des trucs peu glorieux comme le fait cette « O.S. » est franchement minable…

Exemple récurent : le poste de cantinier. Se vanter dans un tract avoir obtenu ce poste en omettant de mentionner qu’il était temporairement alloué à un agent en poste aménagé, c’est particulièrement nul… L’UFAP réclame que ce poste soit mis dans l’organigramme de l’établissement depuis 25 ans et malheureusement une ènième pétition ne fera pas avancer le schmilblick.

Le SPS, en se spécialisant dans le corporatisme (pour rester soft)

s’allie stupidement à la direction !

 

Related posts