jeudi 24 octobre , 2019

CAP de mai 2019 (SVT) Détournements de postes…

Une fois de plus, les orientations politiques de la DAP vont à l’encontre des accords signés !…


En effet, s’il est nécessaire d’abonder les organigrammes de référence des établissements concernés par la mise en place des ELSP (publication d’un additif de 70 postes), il n’en demeure pas moins, qu’il s’agit encore une fois d’un détournement d’emplois, car au PLF 2018 aucun emploi n’a été
programmé en recrutement pour les ELSP.
C’est donc à la CAP du deuxième semestre que ces postes auraient dû être publiés, conformément au PLF 2019, pour lequel les emplois sont inscrits au concours.


La conséquence de cette décision, vise directement les postes vacants en établissements !… Ce n’est pas normal, car il s’agit avant tout de la sécurité des Personnels !
Même si un nombre non négligeable de postes publiés le sont dans le cadre du relevé de conclusions de janvier 2018, cette décision unilatérale de la DAP contrevient (en partie) à la priorité qui doit être donnée à la résorption des emplois vacants dans les établissements.


Pour identifier ces postes, vous trouverez la liste ci-dessous :
MC SAINT MAUR 7
CP LILLE LOOS SEQUEDIN 7
CP VENDIN LE VIEIL 2
MA LYON CORBAS 7
CP TOULON 7
CP FRESNES 1
CP MEAUX CHAUCONIN 7
MA NANTERRE 1

MA OSNY 1
CP PARIS LA SANTE 1
MA VILLEPINTE 1
CP RENNES VEZIN 7
CP NANCY 7
CP TOULOUSE SEYSSES 7
CP SAINT DENIS DE LA REUNION 7

(Attention, il s’agit d’abondement des organigrammes de référence et des postes publiés en CAP au titre des établissements et non, en affectation par la CAP sur des postes ELSP, contrairement à la revendication de l’UFAP UNSa Justice !)

L’UFAP UNSa Justice, une Présence Quotidienne…

Pantin, le 04 Avril 2019

Related posts