CD de Montmedy ; du rêve à la réalité …

Alors que notre établissement est mis en lumière ces derniers jours, concernant l’expérimentation qui y est faite sur les téléphones individuels pour les détenus, nous ne pouvons que constater, une fois de plus, que notre administration en fait des tonnes et présente un bilan utopique bien loin de la réalité que nous constatons.
Apparemment, l’utilisation du téléphone administratif par les détenus connaît une augmentation exponentielle et parallèlement la saisie de téléphone portable a largement diminué !!!???

DE LA POUDRE AUX YEUX !!!!!

Si effectivement le fait de pouvoir téléphoner 24h/24 a pour conséquence l’augmentation du nombre d’appel, il n’en reste pas moins que le téléphone portable reste le moyen de communication privilégié de la population pénale.
En effet, le téléphone portable offre des services chers aux détenus tels que internet, vidéos, photos, sites porno et les fameux réseaux sociaux ou encore plateforme de partage vidéo…etc…
A notre grand regret, les chiffres présentés par l’Administration Centrale auprès des médias ne correspondent pas à nos chiffres locaux soigneusement récoltés, analysés et vérifiés !!!
La seule augmentation que nous constatons ces derniers mois est celle des projections extérieures !
Par ailleurs, cette expérimentation devait être conditionnée à l’installation de brouilleurs de téléphones portables ultra-performants !?
Il semblerait que notre administration ait malencontreusement oublié ce point précis dans son cahier des charges.
L’UFAP UNSa-Justice de Montmédy aurait préféré que notre établissement soit le site pilote du travail en binôme, de la sécurité et de la reconnaissance des personnels.
En effet, ces derniers points devraient être la priorité de notre administration.

À bon entendeur.

Le 24 Août 2017
Pour l’UFAP,
Le bureau local.

Related posts