dimanche 07 mars , 2021

CD MURET: RECADRAGE AUX «ABRUTIS» DU SPS MURETAIN

Dans un torchon diffusé le 14 décembre, une équipe anonyme du sps local vocifère contre « 2 ou 3 crétins » qui auraient contactés des journalistes pour se venger dont on ne sait quoi !
Tout ça pour une diffusion de l’article de presse sur la boite mail du syndical local UFAP MURET !
Nous sommes menacés, puisque cette équipe de pipes écrit à la fin : «souhaitons que pour vous, tout aille bien !!!! »
« Les gens qui en ont » veulent bien se faire tailler des costards ou des chemises par des amateurs du syndicalisme, mais de là à se faire passer pour des balances ou se faire menacer, STOP !


Le lundi 7 décembre 2020 à 20h22, le journal régional « LA DEPECHE DU
MIDI » a mis en ligne sur son site internet un article titré « Un surveillant de la prison de MURET est suspecté d’agressions sexuelles sur des collègues ».
Cet article étant réservé aux abonnés, il ne pouvait être lu en entier.
Le lendemain (Mardi 8 Décembre) cet article était lisible version papier…..des photocopies de l’article commençaient à circuler….
Il était aussi diffusé sur les réseaux sociaux le lundi soir…….
Durant cette journée du mardi 8 décembre, bon nombre de collègues nous ont demandé si on avait l’article, et c’est pour cela que nous avons diffusé
l’intégralité de l’article à 15h04 par le biais de notre boite mail «ufap muret», en précisant : « A la demande de certains d’entre vous, ci-dessous l’article en intégralité ».


Nous n’avons jamais apporté aucun autre commentaire sur ce mail, qui n’est pas un tract, faut-il le rappeler à certains qui devraient consulter un psy, voire même un dictionnaire plutôt que des magazines de bricolage !
Pas d’affichage dans le panneau syndical, à préciser si vous avez aussi des soucis de vision en plus de ceux de vos neurones !
Par l’intermédiaire de ce torchon anonyme, vous insinuez que nous en avons contre l’agent qui est poursuivi, et que nous sommes animés par la haine et la crétinerie, jusqu’à même à le pousser au suicide ! Vous devriez vous taire au lieu d’écrire ce genre de phrases, par respect pour certains !

S’il y a bien un syndicat qui raconte tout ou presque dans la Presse, ce n’est
surement pas l’UFAP, surtout à MURET !

Quand dernièrement l’ex présidente de l’Amicale de SEYSSES a fait la une des journaux, la veille de son passage au tribunal, avec bizarrement bien des détails sur l’affaire, vous n’avez pas crié au loup, et vous avez même fait une délégation pour être présents sur les bancs du prétoire, auprès de votre avocat bien connu d’entre nous ! Avez-vous pensé que suite à cette diffusion elle pense au suicide ?
Pour votre culture générale, et vous en avez bien besoin bande de rigolos que vous êtes, sachez qu’il existe des journalistes d’investigations, ou d’autres qui sont quotidiennement en relation avec les forces de Police ou les tribunaux, et qui sont croustillants de ce genre d’affaires !
Ne nous mettez pas sur le dos quoi que ce soit concernant cette affaire que nous n’avons jamais commenté, bien qu’elle soit grave et préjudiciable pour l’institution Pénitentiaire !D’autant plus, qu’aucun(e) adhérent(e) de notre syndicat n’est impliqué(e) dans cette affaire, nous tenons à le préciser !
Nous serons peut-être présents lors du passage au tribunal, comme nous l’avons été sur des affaires concernant le personnel de MURET, sachez-le !


Occupez-vous de défendre des cas non défendables comme vous savez si bien le faire depuis des années, et à l’avenir, pour vos menaces, ayez au moins des burnes pour mettre vos noms en bas de vos torchons, pour voir si on doit se munir d’un calibre ou d’un pistolet à eau !

Laurens MAFFRE – David CARLES – Ghislain DAVEZAC – Gaël MERCIER
Muret, le 15 Décembre 2020

Related posts