mercredi 25 novembre , 2020

CD MURET: REFUS DE REINTEGRATION SUIVI D’UNE INTERVENTION DES ERIS !


Une première à MURET, mais après tous les signaux d’alertes que les
organisations syndicales muretaines lancent à nos autorités depuis des années, ça devait arriver !
Hier en fin d’après-midi, un vent de rébellion a soufflé sur la cour de promenade numéro 2, et il aura fallu l’intervention des ERIS pour que l’ordre revienne au sein du CD MURET en fin de journée, afin de faire réintégrer 29 voyous qui se plaignaient de la fermeture des UVF pour cause de COVID !
Concernant les 29 récalcitrants, 3 meneurs qui étaient placés au QD ont été
transféré ce matin sur les établissements de la région, déjà bien surchargés et pour certains en « cluster », nous espérons que les suites judiciaires prendront en compte la situation sanitaire pénitentiaire qui devient compliquer à gérer pour tous!
La voyoucratie muretaine a bien changé, pas la peine que des sbires de la DAP viennent faire le tour de la propriété pour comprendre ce qu’il se passe dans cette structure, d’un Quartier Disciplinaire et d’isolement d’un autre temps, un établissement dépourvu de filins anti-hélicoptères, d’une superficie extraordinaire où certains peuvent faire ce qu’ils veulent du matin au soir avec l’ouverture des portes à leur guise, et depuis quelques mois l’arrivée des projections en tous genres !
N’oublions pas surtout le nombre important de fracassés du cerveau, qui s’en prennent aux personnels à coups de barres de bois dans les bureaux des surveillants, pour ne citer que le dernier épisode… !!

L’UFAP/UNSa Justice félicite les personnels de l’établissement pour avoir gérer au mieux ce nouvel incident, sans oublier l’intervention toujours aussi efficace des ERIS !

L’UFAP/UNSa Justice remercie la direction pour sa réactivité sur les transferts.

Le Secrétaire Local UFAP/UNSa CD MURET
David CARLES

Related posts