CDC – CR CAP du 28 avril 2016 – La route est encore longue…

Ce jeudi 28 avril 2016 avait lieu la CAP du Corps de Commandement avec pour ordre du jour la validation de stagiairisation de la 20ème promotion de Lieutenant et les tableaux d’avancement pour les grades de Capitaine et Commandant.

Pour nos jeunes collègues, l’UFAP-UNSa Justice tient à les saluer tous, les féliciter et leur souhaite le meilleur avenir possible dans notre institution. Ensuite, comme à son habitude l’UFAP-UNSa Justice est intervenue en préambule de la CAP d’avancement pour dénoncer le fondement même des tableaux et rangs de classement fait par les DI. Les erreurs et les incohérences sont si nombreuses que c’est à se demander s’ils ne sont pas payés à l’unité.

En effet, des agents ont tout simplement disparu « des radars » (alors qu’ils pouvaient prétendre légitimement à un avancement) tandis que d’autres ont fait avec peu d’ancienneté une entrée fracassante passant ainsi devant tout le monde !!!

La chose étant si grossière ou maladroite que la DAP, elle-même, a convenu que cette gestion ne pouvait plus durer en l’état et que des rappels devraient être envoyés en DI.

La chose est si rare qu’il faut la souligner !

Fort de ce constat l’UFAP-UNSa Justice a demandé un vote afin que pour cette année l’avancement soit réparti de manière équitable entre les agents occupants des postes à responsabilité et les agents les plus anciens (qui attendent désespérément depuis trop longtemps et pour les plus expérimentés 20 ans).

Cependant, quelle fut notre surprise (quoi que !!!!), alors même que l’Administration ne s’y opposait pas, de comprendre que les autres élus s’opposaient à une telle mesure préférant opérer au cas par cas, sans critères bien définis, allant même à l’encontre de leurs déclarations antérieures, soutenant du coup les propositions de l’administration. Pourquoi ce revirement, ces avancements seraient-ils déjà bien en amont négociés en région ??? !!!

Nous en resterons là sur l’aspect des autres élus, ils n’ont qu’à prendre leur responsabilité pendant la CAP, mais nous ne doutons pas que demain l’histoire sera réécrite, c’est tellement plus facile après la bataille.

L’UFAP-UNSa Justice, fidèle à ses engagements, a défendu « becs et ongles » l’intérêt collectif rappelant à l’Administration l’objectif que nous voulons à minima atteindre pour le Corps de Commandement à savoir : 25% de Commandants, 35% de Capitaines et 40% de Lieutenants.

Aujourd’hui plus de 60% du corps est composé de lieutenants, grade se transformant en véritable cimetière pour bon nombre d’agents qui n’en sortiront jamais. Il n’est pas normal de voir des lieutenants avec plus de 20 ans d’ancienneté se faire doubler par d’autres qui en ont tout juste le quart.

Nous ne nous attarderons pas sur le tableau de Commandant tant les quelques miettes laissées par l’Administration sont plus que ridicules (3 postes). Une aberration de plus qui nuit à l’avancement de celles et ceux qui détiennent les responsabilités les plus importantes et qui attendent en échange de leur dévouement cette reconnaissance de leur institution.

Au final, force est de constater que la route est encore longue et que pour faire changer les habitudes comme le copinage, un combat de tous les jours est de mise et la résistance nécessaire.

L’UFAP-UNSa Justice a rappelé à la DAP que, même si une réforme du Corps de Commandement était à l’étude et très attendue par le terrain (alors même que d’autre n’y croyaient pas), c’est malgré tout à l’Administration de se mobiliser pour défendre ses fonctionnaires en faisant respecter les cibles d’effectifs contractés en 2006 pour permettre ainsi la promotion de plus d’une centaine de Capitaines et de Commandants !

Pour conclure, tout au long de cette CAP, nous nous sommes efforcés de limiter la casse. Mais aussi, au moment où nous écrivons ces lignes, nous avons bien évidement conscience que si minime la chance soit elle de par l’insuffisance du taux de ‘’promotion promouvable’’, bon nombre d’agents étaient en attente d’un avancement et doivent être déçus par les résultats.

Félicitations aux nouveaux promus et, pour tous ceux qui le méritent tout autant, ne perdez pas espoir car le combat continue…

L’UFAP-UNSa Justice, une présence quotidienne…

Paris le, 29 avril 2016

Pour l’UFAP-UNSa Justice

Les Elus de CAP Corps de Commandement

040516 – CR CAP CDC du 28 avril 2016

Related posts