dimanche 14 juillet , 2019

CDC – Réforme Statutaire du CDC – Acte 1

Depuis les premières discussions relatives à la réforme statutaire des Personnels de Surveillance, l’UFAP-UNSa Justice a obtenu de la part des différents responsables de notre ministère, l’engagement d’ouverture de discussions statutaires et indemnitaires pour les Personnels du Corps de Commandement.

Au regard de notre détermination pour permettre une évolution de nos métiers comme la revalorisation statutaire et indemnitaire, certaines Organisations Professionnelles et quelques alliés de la DAP lors de leur campagne pour les élections professionnelles, se sont stratégiquement et expressément impliqués dans la communication nauséabonde et polluante sur le fait que l’UFAP-UNSA Justice n’avait rien obtenu en la matière pour les Officiers et que la réforme ne verrait jamais le jour.

Sauf que depuis le début, l’UFAP-UNSa Justice n’a eu de cesse de rappeler à la Garde des Sceaux la valeur de ses engagements, sachant que pour la 1ère Organisation Syndicale, le Corps de Personnels de Surveillance intègre également le Corps de Commandement.

Grâce à sa pugnacité et fidèle à ses engagements et après avoir obtenu une résolution dans les  négociations pour le Corps d’Encadrement et d’Application, l’UFAP-UNSa Justice a rappelé à l’Administration que les Officiers Pénitentiaires doivent aussi obtenir leurs négociations et garanties d’avancées.

Donc le 9 mars 2015, les Organisations Syndicales Représentatives (UFAP-UNSa Justice, FO et CGT.) rencontreront les premiers responsables de la DAP en bilatérale et participeront aux premières discussions qui fixeront entre autre le calendrier des rencontres et les contours des thèmes de négociations.

L’UFAP-UNSa Justice, dans l’action au quotidien

150213 – CDC – Réforme statutaire – Acte 1

Related posts