jeudi 23 mai , 2019

CE QUI DEVAIT ARRIVER ARRIVA !!!

 Ce vendredi dans la matinée, un « voyou » récemment arrivé sur notre établissement par MOS a brandi un couteau et menacé de découper en morceau quiconque voudrait sortir ou rentrer de la cour de promenade.

Après de longues minutes de négociations avec le chef de bâtiment afin qu’il restitue son couteau, une équipe d’intervention a pu procéder à la mise en prévention, fort heureusement aucun personnel ne sera blessé.

L’ UFAP-UNSa Justice tient à saluer une fois de plus le professionnalisme dont les agents ont su faire preuve.

Et NON !!! Monsieur le Chef d’établissement.

Comme vous avez pu le constater ce vendredi dans la gestion de cet incident, VOS agents n’ont pas PEUR, ils connaissent la réalité du terrain et ils n’auront pas besoins de changer de métier !

Monsieur le Chef d’établissement, lors de l’affectation de cet individu (au PEDIGREE connu de tous !) en détention, l’UFAP-UNSa Justice vous avez pourtant alerté quand à la gestion plus que minimaliste d’un point de vue sécuritaire.

Il aura fallu une intervention de notre part pour que soit mise en place une ouverture à deux agents par principe de précaution.

L’ UFAP-UNSa JusticeEXIGEdes poursuites pénales et disciplinaires exemplaires envers ce forcené.

L’ UFAP-UNSa Justice EXIGE le transfert de ce forcené dans les plus brefs délais, une fois sa peine de Quartier Disciplinaire effectuée.

L’ UFAP-UNSa Justice EXIGE de notre administration, la mise place rapide et totale de l’aspect sécuritaire du Relevé de Conclusion de janvier 2018, avant qu’un nouveau drame ne se joue sur nos coursive !!!

L’UFAP-UNSa Justice, une Présence Quotidienne …

Le Pontet, le 23 Mars 2019. 

Le Bureau LocalUFAP-UNSa Justice.

Related posts