vendredi 24 mai , 2019

C’ETAIT ECRIT, pas de miracle !!! – Tract MA SAINT-BRIEUC

L’UFAP UNSa Justice de la MA SAINT-BRIEUC, dénonce une nouvelle fois les rappels effectués sur les agents du régime de détention pour assurer le service de cette fin d’année. De nouveau les agents ont du palier à votre incapacité de présenter une planification de service.

En effet, malgré la réponse que vous avez rédigé, en vous positionnant en donneur de leçon sur le respect du dialogue social, fort et de constater que vos engagements non pas été tenus… 

L’UFAP UNSa Justice de la MA SAINT-BRIEUC, a bien compris que votre unique but était de laisser pourrir la situation et dénonce une nouvelle fois votre mépris envers les Personnels.

Toujours aucune considération…

En effet, Il avait été décidé lors du CTS du 22 octobre 2018 que ce serait la dernière année que les postes fixes participeraient à ce planning de fin d’année. Et même si vous étiez « contre » Monsieur le Chef d’Établissement, la moindre des corrections était de vous inquiéter en amont que tout irait bien pour le planning des fêtes.

A contrario, votre manque de directive et l’absence de communication avec le responsable du service OMAP,  ont engendré des rappels et laissé vos agents sans soutien de votre part.

Depuis le départ en retraite de deux agents en avril et les absences pour longues maladies pour d’autres, l’ensemble des agents de détention n’ont jamais dérogé à répondre « présent » sur les multiples rappels durant toute cette année.

Un minimum de correction, d’indulgence et de compréhension

auraient été les bienvenues !!! 

Quelle organisation après les deux départs en retraite de ce début d’année…

L’UFAP UNSa Justice de la MA SAINT-BRIEUC, revendique une véritable planification de service afin que votre Personnel puisse avoir une véritable vie sociale auprès de leur famille et non pris au dépourvu à la dernière minute. 

L’UFAP UNSa Justice de la MA SAINT-BRIEUC, exige une véritable organisation de travail cohérente, conformément à notre demande du CTS du 22 octobre 2018.

L’UFAP UNSa Justice de la MA SAINT-BRIEUC, exige un véritable dialogue social sincère et juste.

                                                                                                                                 Le 01 janvier 2019

                                                                                                                                  Le Bureau Local

Related posts