mercredi 27 mai , 2020

Maison d’Arrêt de Saintes : C’était une évidence !!!

Dans notre écrit du 11 mai 2020, nous dénoncions les agissements d’un énergumène envers un premier surveillant.
Quel soulagement d’apprendre que notre collègue qui avait été accusé outrageusement parce détenu affabulateur et manipulateur, soit lavé de tout soupçon.
Une évidence, car nous n’avons jamais douté de toi.
Le bureau local Ufap-Unsa Justice tient à réitérer tout son soutien à ce collègue aux qualités professionnelles reconnues et l’accompagnera dans ses démarches contre ceténergumène malsain.
Le bureau local Ufap-Unsa Justice remercie la direction présente à l’établissement et toutes les personnes qui ont su aider et soutenir notre collègue dans cette épreuve.
L’Ufap-Unsa justice une présence au quotidien…

le 15/05/2020, le bureau local Ufap-Unsa Justice

de la Maison d’Arrêt de Saintes

Related posts