lundi 21 septembre , 2020

Châteaudun : un changement radical de politique locale s’impose pour une légitime protection des Personnels !!!

Le lien entre les dates et les faits divers peut dans certaines circonstances faire sourire mais l’ignominie subie par notre collègue féminine de Châteaudun nous incite plutôt à exprimer notre colère.

L’Union Régionale UFAP de Dijon apporte son indéfectible soutien à notre collègue moralement atteinte et sera à ses côtés durant son long processus de reconstruction.

Alors que les Personnels Pénitentiaires défilaient sur les Champs-Elysées en ce jour de Fête Nationale, une collègue a été agressée sexuellement par un voyou ! Quand certains faisaient honneur à notre Institution devant un parterre d’autorités, l’autre souillait l’honneur d’une surveillante . Ce décalage entre l’affichage public et le quotidien des Personnels dans certaines structures est pour le moins nauséabond…

Châteaudun, loin d’être un fleuron dans la sécurité et les conditions de travail des Personnels, ne semble pas opérer le virage sécuritaire acté en janvier 2018 avec la signature du relevé de conclusions par notre seule Organisation Syndicale et la Garde des Sceaux. Le mode dégradé fabriqué de toute pièce par Gorce, des voyous livrés à eux-mêmes sur les coursives en jouant du caïda et les Personnels désemparés se sont pérennisés dans cette structure.

En effet, lorsqu’on se penche de plus près sur l’agression de ce jour, tout laisse à penser que la politique attentiste locale est aux antipodes de la mise en place du surveillant acteur. L’Acteur incontournable de la détention est une notion inexistante dans cet établissement !

Inutile de se faire des nœuds au cerveau pour comprendre le manque de fidélisation des Personnels dans cette structure.

Comment peut-on accepter un retour promenade effectué par seulement deux personnels féminins?!

Comment peut-on accepter l’absence d’encadrement lors du retour promenade ?!

Comment peut-on faire fi des nombreuses observations des agents sur ce voyou et son positionnement avec le personnel féminin ?!

Il est donc temps que certaines directions locales, dont celle de Châteaudun se mettent en ordre de marche, non pas pour un futur défilé, mais sur la mise en place de la Note DAP sur le surveillant acteur. Les Personnels veulent servir avec honneur mais quoi de plus normal que d’ exiger leur sécurité au quotidien.

Les secrétaires Généraux de l’UR UFAP Dijon

Thierry Cordelette- Angui Anassé Bastien Delagneau-Laurent Boitrand

Related posts