dimanche 19 janvier , 2020

Comment pousser la prévention jusqu’à son paroxysme !!!

Après les ventilateurs au Quartier Disciplinaire, fortement critiquable au demeurant cet été, la prévention des risques au sein de la Maison d’Arrêt ne cesse de nous étonner !!!

En effet, l’enragé qui avait tout de même agressé et menacé plusieurs collègues la semaine dernière et dont l’ouverture de cellule devait se réaliser à 2 avec une gestion menottée lors des mouvements a tout simplement obtenu au long du week-end tout ce qu’il voulait…

La décision de réaliser les ouvertures en présence de deux gradés « s’entendant » relativement bien avec le détenu paraissait judicieuse…

La présence de l’adjoint au chef d’établissement pour réaliser les mouvements ce week-end était aussi à souligner…

Cependant, l’UFAP UNSa Justice de Bar-le-Duc ne peut que regretter et dénoncer la gestion de ce voyou pendant les mouvements !!!

En effet, l’oubli volontaire du menottage, afin de soit disant « ne pas exciter l’énergumène », le changement des livres de bibliothèque (sans respecter le planning du QD), la distribution de cigarettes, ne peuvent pas être acceptés par les personnels !!!

Cette soit disant « sécurité », à géométrie variable, n’a qu’un seul effet !

NOUS DISCREDITER !!!

Il sera bientôt impossible de réaliser une gestion menottée !!! Voilà tout bonnement comment laisser s’installer le sentiment d’impunité et de toute puissance chez nos pensionnaires… LAMENTABLE ET DANGEREUX !!!

Doit-on, pour acheter la paix sociale, accorder tout et n’importe quoi aux détenus perturbateurs ? Doit-on récompenser les agresseurs de personnels ?

Pour l’UFAP UNSa Justice, bien entendu c’est NON !!! C’est même carrément offensant, méprisant et insultant pour les personnels !

Quel que soit le détenu, si son comportement doit conduire les agents à intervenir, alors il faudra intervenir !!! Arrêtons-vite ce « tout social » qui ne mène à rien de bon !!!

AU QD, pour une agression, le détenu doit avoir juste accès à ce qui est autorisé, point barre !!!

Les détenus ont des droits mais aussi et surtout des OBLIGATIONS !!!

L’UFAP UNSa Justice exige une sanction judiciaire exemplaire et son transfert par mandat de dépôt.

L’UFAP UNSa Justice apporte son indéfectible soutien aux collègues agressés en leur souhaitant un prompt rétablissement

Un mouvement des personnels est fortement envisageable !!! Entendez-nous bien !!!

Pour l’UFAP, le bureau local

Related posts