Communiqué aux Personnels – Suite aux 2 fortes mobilisations du 6 mai et du 12 juin 2014, l’UFAP-UNSa Justice obtient 536 emplois vacants budgétés !…

Après avoir conduit deux mouvements nationaux d’ampleur le 6 mai et le 12 juin dernier, rassemblant sous la bannière de l’UFAP-UNSa Justice plus de 2800 et 3000 Personnels (en congés ou en repos), la 1ère Organisation Syndicale est aujourd’hui en mesure de communiquer les suites de ces deux mobilisations nationales Ufapiennes et des différentes rencontres que nous avons eues auprès de la Chancellerie, de Matignon ou encore de la Fonction Publique et Bercy.

Le Gouvernement, sur les 800 réclamées par l’UFAP-UNSa Justice, vient de valider la budgétisation triennale de 536 vacances d’emplois de Surveillant.

La montée en charge de ces recrutements se fera de la façon suivante :

– 200 emplois vont être rajoutés au recrutement du concours de Surveillant dont les résultats ont été publiés courant juin. Nous retrouverons la ventilation de ces 200 postes (en sus.) sur la prochaine CAP de mobilité de janvier 2015 ;

– 100 emplois seront rajoutés au concours intermédiaire qui vient d’être ouvert en date du 30 juin, par anticipation à la campagne de recrutement 2015. Le concours se déroulera cet automne ;

– 100 emplois seront rajoutés à la campagne de recrutement 2016 ;

– les 136 emplois restants, seront rajoutés à la campagne de recrutement 2017.

Si cela ne répond pas en totalité à notre demande, cette annonce reste néanmoins significative au regard du contexte économique actuel.

Cette annonce est à détacher des transferts d’emplois (2015 à 2018) du Ministère de l’Intérieur à la Justice et des créations d’emplois dans le cadre des ouvertures d’établissements ou autres missions (exemple PSE…)

L’UFAP-UNSa Justicerevendique toujours et encore le solde de nos emplois vacants, mais aussi, le retour de l’autorité dans nos détentions, l’abrogation ou la modification de l’article 57…

Concernant les discussions qui sont conduites au sein du comité de suivi du protocole d’accord du 14 mai 2013, une note établie par la DAP doit voir le jour prochainement afin de dynamiser l’expérimentation du travail en binôme ou en équipe, la réorganisation des mouvements collectifs et individuels des détenus, le rôle et la place du surveillant en détention…

Enfin, l’UFAP-UNSa Justicereste active quant au futur projet de loi de finances triennal, s’agissant notamment des déclinaisons du protocole d’accord du 14 mai 2013 (réforme statutaire des Officiers ; réforme indemnitaire du Personnel Pénitentiaire…), sans oublier le prochain programme immobilier devant prendre en compte la situation des Départements d’Outre-Mer…

Sur le champ multi catégoriel, l’UFAP-UNSa Justiceentend bien obtenir la réforme statutaire tant attendue par les Personnels Techniques, la reconnaissance des greffes pénitentiaires, des Personnels Administratifs, d’Insertion et de Probation.

« L’UFAP-UNSa Justice, le syndicalisme engagé… »

Suite aux deux fortes mobilisations…..

Paris le, 08 juillet 2014
Pour l’UFAP-UNSa Justice
Le Secrétaire Général,
Jean-François FORGET.

Related posts