COMMUNIQUE DE SOUTIEN – UR RENNES

Alors même que les premières mesures du relevé de conclusions, signé par l’UFAP UNSa Justice, portent ses fruits, avec, notamment, la mise en place du volet indemnitaire ainsi que la sécurisation des personnels et des détentions, le harcèlement sur le Secrétaire Générale de notre syndicat, orchestré par des individus soit disant « syndicalistes » reste d’actualité.

En effet, après les menaces verbales, les insultes envers sa propre personne mais aussi sa famille, voilà que des « collègues » aux méthodes de voyous se sont acharnés sur le véhicule du Secrétaire Général de l’UFAP UNSa Justice lors d’un déplacement hier mercredi 6 juin 2018.

Ces violences ne sont pas le fruit d’ex détenus mais bel et bien de personnes portant l’uniforme de surveillant.
L’UFAP UNSa Justice a signé un relevé de conclusions après avoir consulté ses adhérents. Ses derniers ont souhaité une signature de leur Secrétaire Général. Point !

On est libre d’exprimer son désaccord et aussi libre de continuer un mouvement si erreur nous fîmes à l’UFAP UNSa Justice.
Pourtant aucun autre syndicat n’a souhaité continuer la lutte. Comme quoi, nous aurions raison ?? !!!!
Malheureusement, nos détracteurs, dont bon nombre se cachent par des pseudos sur Facebook, préfèrent s’en prendre à un individu, à sa famille, physiquement, moralement et hier à ses biens.

L’UNION REGIONALE UFAP UNSa Justice de RENNES dénonce ces méthodes de crapules et démontre ainsi l’absence de réflexion, d’analyse et de débat démocratique dont sont démunis ses gangsters.

HONTE à vous qui donnez une bien piètre image du syndicalisme et, pire encore, vous jetez le discrédit sur les personnels que vous êtes censés REPRÉSENTER !!!!
Pire, ils donnent satisfaction à une administration qui n’en attend pas plus que de voir l’action syndicale se détourner de son but principal.

Avec de telles méthodes, comment aurait fini le syndicat patronal lorsqu’il a vendu la fin des 33 heures pour les personnels postés ? Au pilori ?

L’UNION REGIONALE UFAP UNSa Justice de RENNES apporte son total soutien à son Secrétaire Général et l’invite vivement à déposer plainte pour harcèlement et attaque sur bien privé.

Caen, le 7 juin 2018
Le Bureau Régional

Related posts