Communiqué MA CAEN : « Groupe de Travail »

Les organisations syndicales ont pour vocation première la défense des intérêts des personnels.

         L’administration, tel un pompier pyromane, demande aux O.S. de participer à une commission de travail afin de l’aider à trucider les personnels, en lui prêtant main forte à aiguiser les couteaux pour cette basse besogne.

L’UFAP UNSa Justice ne participera pas au groupe de travail du vendredi 6 novembre.

         Messieurs de l’administration ne nous demandez pas de conduire les personnels tels des moutons de Panurge sur le bord de la falaise et de les précipiter dans le vide.

         Vous avez crée un problème et c’est à vous de trouver la solution en remplaçant les postes vacants et non couverts par du personnel.         

         Ce n’est pas en demandant ici ou là à certains agents de venir sur leur R.H. pour effectuer la surveillance des travaux de sécurisation de l’établissement que vous allez lutter contre l’accroissement des heures supplémentaires.

C’est dans le rassemblement et l’union que nous allons faire reculer l’administration.

         A l’image du rassemblement du 22 octobre nous avons obtenu une audience auprès du Président de la République. Cette rencontre a débouché sur des propositions concrètes.

         Pour ce qui concerne la M.A. de Caen sur les 83 agents de surveillance couchés sur le papier, seuls 70 sont présents sur l’établissement.

Ce sont les derniers des « Mohicans » que nous défendront vaille que vaille.

         Au demeurant nous vous donnons rendez vous au C.T.S. qui est l’organe ou se rencontrent syndicats et administration pour discuter et prendre des décisions.

         Si d’aventure nous ne sommes pas entendus dans ce cadre légal nous ne nous interdisons pas de manifester devant les portes de l’établissement pour obtenir les 13 personnels de surveillance et les 3 personnels administratifs manquants à l’appel à grand renfort de presse.

                                                                               Caen, le 2 novembre 2015,

Le Secrétaire Local UFAP UNSa Justice.

Théodore KIPPRE.

Tract – Groupe de travail

 

 

Related posts