COMMUNIQUE – Toulon la Farlède CP

A ce jour,  nous atteignons 108 matelas au sol sur la MAC, 110 matelas au sol sur la MAD sans compter les arrivants d’hier soir. On frôle les 220 matelas sur les maisons d’arrêts                                                          TRISTE RECORD !!!

Cette surpopulation pénale nous met en danger chaque jour sans que notre direction s’en préoccupe sérieusement.

Chaque jour à l’étage, nous sommes submergés de mutations de cellules quand c’est encore possible !!!

Chaque jour nous sommes submergés par le nombre incroyable d’activités proposées à nos chers pensionnaires. En plus des bagarres en cour de promenade, certains détenus continuent malgré tous les moyens mis en place à franchir les grilles pour se rendre dans les abords, récupérer la vingtaine de projections balancées tous les jours sur la cour MAD.

RIEN N’AVANCE DANS NOTRE SENS !!!

Chaque jour, des mises en prévention ont lieu, la quasi totalité de celles-ci sont liées à cette surpopulation.

Le nombre d’entrants ne cesse de croître, nous en avons dénombré 56 cette semaine dont 21 sur deux soirées !!!  Tous les services sont aux bords de l’explosion.

Chaque jour, ces détenus arrivent de TOULON, GRASSE, DRAGUIGNAN, MARSEILLE et même de NICE !!!!!

Mise à part des miettes de désencombrements, QUE FAIT NOTRE DIRECTION ? !!!!

RIEN

Sachez que nous ne resterons pas impassible !!!

Le bureau local UFAP UNSa JUSTICE va, au plus vite se rapprocher des autres organisations syndicales, afin de vous montrer que nous savons faire preuve d’unité losque la situation devient dangereuse.

Monsieur le directeur :

                           LE TEMPS PRESSE

 Le bureau local UFAP UNSa JUSTICE

                 

Related posts