mercredi 10 juillet , 2019

Corps de Commandement – Face aux  »Kaisers » L’UFAP dégaine…

Devant le peu de considération que porte l’Administration Pénitentiaire envers ses Personnels, l’UFAP-UNSa Justice ne peut qu’exprimer son écœurement lorsque certaines autorités administratives se soulagent, dans tous les sens du terme, sur le dos des Personnels.

En effet, plusieurs directeurs Interrégionaux bien en place, jouent comme ils l’entendent sur le bien-être des Agents, dont les Officiers, devenus de véritables paillassons pour cette hiérarchie poussiéreuse en mal de dominance voire de dictat.

Pour ne donner que quelques exemples qui ne grandissent pas ses auteurs aux comportements qui nuisent à la collectivité et à celles et ceux du même rang qui feraient plus que leur possible pour travailler dans les meilleurs dispositions, notre Parisien, écrivain de nouvel an pour détenus à ses heures perdues, s’autorise à cracher sans retenue et sans motif sur le professionnalisme d’un de nos responsables de détention d’un établissement réputé difficile de son ressort.

Pour l’autre, le Lillois jusqu’au-boutiste se donne le droit de refuser les logements de fonction aux Officiers travaillant dans un des plus importants établissement de sa région, le Havre, cela malgré les dispositions prévues, tout en se reposant sur des textes que lui seul a le savoir de travestir.

Comment ne pas comprendre les Personnels qui demandent qu’une chose, à partir de cet établissement ou région tenue par des  »pseudo-responsables » des ressources humaines.

Comment ne pas comprendre nos collègues qui ne veulent plus faire confiance à leur hiérarchie ?

Comment ne pas comprendre l’encadrement en général qui n’accepte plus d’être loyal avec leur  »Thénardier ».

Quel qualificatif faudrait-il employer pour expliquer que ces tenanciers régionaux sont prêts à n’importe quel stratagème pour un misérable gain, objectif qui a peut-être pour destination finale, leur propre poche.

L’UFAP-UNSa Justice demande à la Directrice de l’Administration Pénitentiaire d’arbitrer rapidement sur ces deux affaires qui pourrissent non seulement le fonctionnement de ces établissements, mais surtout démotivent inlassablement les Personnels du Corps de Commandement qui rappelons le, restent dévoués pour l’intérêt commun.

L’UFAP-UNSa Justice Organisation Professionnelle responsable et de proximité, continuera à apporter son soutien à l’ensemble des Officiers qui se sentent meurtris au plus profond d’eux-mêmes, car trop souvent insultés, agressés et non soutenus par des technocrates atteints par la médiocrité.

Pour rappel, vos Personnels ne sont pas des jouets, des souffre-douleurs, ni des paillassons…..

L’UFAP-UNSa Justice, persiste et martèlera à chaque fois qu’il le faudra aux dirigeants de l’Administration Pénitentiaire, qu’ils sont dans l’obligation de garantir le bien-être de leurs Agents, et exige pour celles et ceux qui ont été malmenés des excuses, du soutien et de la considération.

A bon entendeur….

 

L’UFAP-UNSa Justice, une présence quotidienne

 

Paris, le 8 juillet 2014
 
Pour l’UFAP-UNSa Justice
Le Secrétaire National pour le Corps de Commandement
Luciano DUCCESCHI

Related posts