COUPS ET BLESSURES AU QUARTIER FEMMES

Hier, lors d’un mouvement au quartier femmes, deux détenues se sont bagarrées. Nos
collègues du secteur, sont intervenues afin de les séparer.

Et une des protagonistes s’est déchaînée sur nos collègues qui ont reçu des coups, des
crachats et griffures.

Pendant que certains se préoccupent à accrocher des guirlandes avant
l’heure, comme d’habitude.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice sait où sont les priorités et n’a jamais perdu de vue la
sécurité du personnel.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice refuse que les agressions deviennent une banalité.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice apporte tout son soutien aux collègues blessées et leur
souhaite un prompt rétablissement.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice félicite les collègues pour leur intervention rapide qui a
permis de mettre fin à cette agression.

Le bureau local UFAP-UNSa Justice demande une sanction disciplinaire exemplaire et une
procédure au pénal.

Le bureau UFAP-UNSa Justice
de Poitiers-Vivonne

Le 7 juin 2018

Related posts