lundi 17 juin , 2019

CP AIX LUYNES : Droit de réponse à la pseudo entente syndicale locale

DES DONNEURS DE LECONS QUI SE DESOLIDARISENT !!!

« Mieux vaut boire, un bon jaune et un bon rouge que d’y adhérer » …

Seulement 8 jours après les élections et le résultat des urnes, les représentants syndicaux des bureaux locaux à Aix-Luynes : SPS et FO appelaient à une unité syndicale. Cette initiative ferait suite, selon eux, à un élan démocratique, visant à bâtir une plateforme revendicative commune, suivie d’une audience avec le Directeur. Les ordres du jour seraient ainsi fixés et votés, avant les différents comités, par les initiateurs de cette pseudo démarche unitaire, à savoir les syndicats SPS/CFTC/Horizon/CGT/FO.

Le Bureau Local UFAP UNSa Justice pourrait se féliciter de ce qui en apparence, semble être un réveil pénitentiaire, une ambition vertueuse, solidaire et bienveillante. Sauf que, pour le Bureau local UFAP UNSa Justice cette volonté d’union a toujours existé!

Quelle surprise de voir ceux-là mêmesqui avant ces élections, étaient les chantres de la division et de la concurrence déloyale, réclamer, aujourd’hui, toute honte bue, l’union syndicale. (Nous ne pouvons oublier, ce fameux débrayage du couple SPS/FO sans en avertir ni inviter le bureau local UFAP…).

Face à cette manœuvre grossière pour prendre le leadership syndical au sein de la pénitentiaire, l’UFAP UNSA JUSTICE n’est pas dupe! Elle n’entend pas cautionner ce « pseudo projet d’union » dont elle ne partage ni les règles ni la finalité ?

L’UFAP UNSa Justice considère que la lettre ouverte adressée à l’UFAP, n’est qu’un tract de communication mal intentionnée, qui donne une apparence référendaire et démocratique à un procédé qui ne l’est pas. C’est aussi une façon peu élégante d’ignorer les électeurs qui ont démocratiquement voté et choisi leur représentant. 

Notre organisation syndicale « libre et autonome » ne peut adhérer, à ce stratagème pervers qui vise à réduire notre influenceau profit d’une entité syndicale omnipotente peu ou pas représentative. Elle refuse toute forme d’hégémonie syndicale au sein de la pénitentiaire.

Le Bureau Local UFAP UNSa Justices’est bâti une solide réputation de syndicat réformiste, et il entend la préserver.

Dans le cadre de cette pseudo unité, les syndicats SPS/CFTC/Horizon/CGT/FO voudraient se substituer aux personnels de la pénitentiaire pour voter les ordres du jour !!! Cela est anti-démocratique et inacceptable. Le Bureau Local de UFAP UNSa Justice veillera toujours scrupuleusement et en toute indépendance, à ce que les sujets soient discutés avec le personnel en comité, sans être soumis à une assemblée anti-démocratique et non représentative.

« Nous ne trahirons jamais celles et ceux qui ont choisi de nous faire confiance. »

Le Bureau Local UFAP UNSa Justicese veut honnête avec ses adhérents et ses sympathisants, « il est et il le restera ». En conséquence, Il ne participera pas à cette scandaleuse manipulation. Notre seule ambition: défendre avec force et conviction les intérêts de notre profession. 

Le Bureau Local UFAP UNSa Justicea été élu à la majorité et cela ne l’empêche pas de voter favorablement en lien avec les autres OS comme récemment la charte des temps du CPA et des vestiaires.

En Organisation responsable, constructive, et respectueuse de l’éthique syndicale, Le Bureau Local UFAP UNSa Justice entend comme de coutume, rester ouvert à la concertation et aux échanges avec toutes les organisations syndicales représentatives ou pas.

« Pour Nos Valeurs, la Démocratie et les Personnels du CP Aix-Luynes ».

Pour Le Bureau Local UFAP UNSa Justice, le 5 février 2019.

Related posts