dimanche 05 juillet , 2020

CP Bordeaux-Gradignan Lettre ouverte – Remboursement frais de repas pour les agents de l’UHSI

Monsieur le directeur,

le 14 mai dernier, à la suite du décret 2020-404 du 7 avril, de la fiche pratique DGAFP du 23 avril et de la note SG du 28 avril, vous avez publié une note dont l’objet est la prise en charge des frais de repas pour les personnels n’ayant pas accès à la restauration administrative pendant l’état d’urgence sanitaire.

Le mess de Gradignan ayant été fermé depuis le mardi 17 mars 2020 (note n°604/RH/AJ/GB), les personnels du CP Gradignan physiquement présents peuvent donc prétendre aux remboursements des frais de repas. Concernant les agents de l’UHSI, ces derniers sont autorisés à accéder habituellement au self du groupe hospitalier Pellegrin. Cependant, cette restauration collective est également restée fermée, empêchant nos collègues d’accéder à une quelconque restauration administrative.

Pourtant, d’après les informations qui nous sont parvenues, l’administration chercherait à exclure les agents de l’UHSI de cette mesure alors même que les trois conditions générales d’application sont respectées.

En effet, sous prétexte d’une éventuelle existence d’un service de restauration à emporter mis en place au CHU, vos services refuseraient la prise en charge des frais de repas pour nos collègues. Il est important de préciser que si cette mise en place s’avérerait exacte, il n’en demeure pas moins que l’administration pénitentiaire n’a à aucun moment communiqué sur son existence alors même qu’une note de service a bien été rédigée le 14 mai 2020 pour la « réouverture » aménagée du mess de Gradignan.

Si ces informations sont justes, nous ne pourrions que déplorer la volonté manifeste de l’administration de nuire aux personnels qui ont pourtant participé activement à la continuité du fonctionnement des services.

Tout comme plusieurs personnels du CHU à qui nous avons posé la question, les agents de l’UHSI n’ont pas eu connaissance d’un quelconque service de restauration rapide. Pour toutes ces raisons, le bureau local UFAP UNSa Justice vous demande de ne pas exclure de ce dispositif les personnels de l’UHSI.

le 27/05/2020

Le secrétaire local UFAP UNSa Justice

Mattioni Nicolas

Related posts