jeudi 23 mai , 2019

CP LANNEMEZAN: AGRESSION AU BAT C

Samedi 02 Mars 2019 avant la réintégration en cellule du détenu T……..A (tristement célèbre pour ses multiples agressions envers les personnels) géré de manière spécifique sur notre établissement (2 premiers surveillants, 4 agents : tous équipés et détenu menotté dans le dos), 2 de nos collègues ont été victimes d’une lâche agression .

La réactivité de l’équipe et leur sang-froid a certainement évité le pire, comme à Fleury Mérogis ou cet individu avait réussi à envoyer 7 personnels au tapis.

Mais sans vouloir ni polémiquer, ni tomber dans la démagogie, la place d’un tel fracassé n’est plus dans une structure comme la nôtre mais bel et bien dans un Quartier pour Détenu Violent (QDV) , ou la prise en charge pluridisciplinaire (médical et pénitentiaire )est encore plus poussée et adaptée à la gestion de ce genre de profil ultra-violent et sans limite…..

L’UFAP UNSa-justice Lannemezan demande :

• Que ce grand corps malade passe rapidement en CDD et qu’il soit puni à hauteur de ce qu’il mérite ;

• Que l’Administration dépose plainte et se porte partie civil sur ce dossier,

• Que la mise en conformité du QD soit achevée le plus rapidement, et ce en accord avec le protocole de Janvier 2018,

• Qu’à l’issue de sa sanction, le détenu soit orienté vers un établissement adapté, laissant ainsi le temps a nos collègues de QDV de préparer l’arrivée de ce fou furieux et non pas de l’appendre la veille pour le lendemain sans aucune anticipation avec les personnels de terrain!!!,à bon entendeur !!!!!!!!!

Il est urgent que notre ministre de tutelle prenne les mesures qui s’imposent. A savoir : l’ensemble des dispositifs et moyens actés lors du dernier mouvement, afin d’avancer et de tendre vers une profession rénovée et répondant aux exigences actuelles, de redéfinir dans un cadre législatif la prise en charge et la gestion de ce genre d’individus.

Pour le bureau local UFAP UNSa-justice Lannemezan.

Stéphane ESPINASSE

Related posts