mardi 12 novembre , 2019

CPIP : Encore une lâche agression

Mercredi vers 18h30, une Collègue CPIP sortant de la MA Villepinte et s’apprêtant à prendre le bus pour rentrer chez elle, s’est faite lâchement agressée «par derrière» par deux individus encapuchonnés, qui l’ont «rouée de coups». Les deux individus ont ensuite pris la fuite…

Notre jeune Collègue a été secourue par un chauffeur de bus, qui est descendu du véhicule pour lui porter assistance et l’a ensuite ramenée jusqu’au dépôt.

Le Personnel vient travailler «la boule au ventre»…

Cette Conseillère Pénitentiaire d’Insertion et de Probation, en poste depuis seulement trois mois dans cet établissement, réputé pour être l’un des plus difficiles de France, souffre de multiples contusions et ecchymoses, principalement au visage.

Une dizaine de jours d’arrêt de travail lui ont d’ores et déjà été prescrits.

L’UFAP-UNSa Justice souhaite à notre Collègue un prompt rétablissement.

L’UFAP-UNSa Justice apporte son soutien indéfectible à notre Collègue ainsi qu’à l’ensemble des Personnels de la Maison d’Arrêt de Villepinte particulièrement choqué par cette nouvelle agression.

L’UFAP-UNSa Justice dénonce le malaise qui touche l’ensemble des Personnels de cet établissement qui vient travailler « la boule au ventre ».

L’UFAP-UNSa Justice revendique plus de rondes de policiers autour de la prison car les collègues, qu’ils soient conseillers ou surveillants, se sentent en totale insécurité, à l’intérieur comme à l’extérieur».

L’UFAP-UNSa Justice exige la plus grande fermeté judiciaire à l’encontre des voyous qui ont agressé notre Collègue.

141114 – CPIP – ENCORE UNE LACHE AGRESSION

Related posts