samedi 26 septembre , 2020

CRACHAT SUR UNE PREMIERE SURVEILLANTE

La réponse doit-être immédiate !

Après les évènements récents sur le C.P. d’Aix-Luynes, la Première Surveillante QID reçoit de la partd’un pensionnaire un crachat en plein visage !

Vendredi 24 mai 2019, La Première Surveillante du QID à l’ouverture d’une porte de cellule a reçu de la part d’un « voyou » un crachat en plein visage.
Dès lors, dans le cadre de la prévention des risques de contamination Notre Collègue a été prise en charge et un protocole AES a été mis en place.

Le bureau local UFAP UNSa Justice apporte son soutien indéfectible à la Surveillante et rappelleque nous l’accompagnerons dans ses démarches administratives.

Pour le bureau local UFAP-UNSa Justice, la réponse doit être immédiate !
« Si ce voyou présente des troubles psychiatriques, qu’il soit placé dans unétablissement adapté et sans délais !!! »

L’UFAP UNSa Justice FELICITE le professionnalisme des agents !

L’UFAP UNSa Justice EXIGE des sanctions EXEMPLAIRES et le TRANSFERT du détenu dans une structure adaptée à sa pathologie!

Les Secrétaires du Bureau Local UFAP UNSa Justice, le 24 mai 2019.

Related posts