DES INCIDENTS MAJEURS SUR UN SITE DE MINEURS – Orvault EPM

Depuis la semaine dernière, la tension à l’EPM ORVAULT monte crescendo du fait de perturbateurs au sein de l’établissement.

Dimanche 11 octobre, un surveillant a été victime d’une agression suite à la découverte de stupéfiant et de tabac sur un mineur à la sortie du parloir. Le voyou a assené deux droites au surveillant qui effectuait simplement le travail pour lequel il est payé.

Mardi 13 octobre, des incidents en cascade avec appel à émeute ont animé la journée de l’EPM. L’ambiance au sein de la structure était explosive au point que l’ensemble des agents poste fixe sont restés sur l’établissement jusqu’à 20H00.

Dans l’après-midi, l’Union Régionale UFAP-UNSa Justice de Rennes a alerté le département de la sécurité et de la détention de la DI pour faire état de la situation et demandé le transfert des détenus meneurs  identifiés afin que la détention retrouve le calme…Aucun transfert n’a été effectué, dont acte !!

La nuit a été, heureusement pour les agents, plus calme néanmoins, un incident avec une cellule cassée est tout de même à déplorer.

Force est de constater une nouvelle fois que le sérieux, le professionnalisme et la solidarité des agents et gradé de l’EPM ont permis d’éviter que cet établissement ne s’embrase.

Le calme est passablement revenu mais n’attendons pas la tempête pour agir et prendre les dispositions qui s’imposent  à savoir, le transfert sans délai des détenus perturbateurs à l’origine de cette ambiance délétère qui a régné ces jours derniers.

Les professionnels du terrain ont pris leurs responsabilités et ont fait leur travail !

A vous maintenant, Chef du Département de la Sécurité et de la Détention de faire le votre en accélérant les transferts exigés.

Le Bureau local UFAP-UNSa Justice

Related posts