mardi 09 juillet , 2019

Des paroles à la réalité

On se rappelle encore des slogans de campagne électorale qui nous promettaient une révolution hors norme, un mouvement unitaire comme jamais qui ferait plier la ministre en 48 heures, mais surtout des avancées indemnitaires et statutaires extraordinaires !
ET MAINTENANT QU’EN EST-IL ?

Force est de constater que des paroles à la réalité il y a un sacré fossé. Il est certes plus facile de pratiquer l’art de la désinformation en surfant sur les réseaux sociaux et en vendant du rêve aux personnels, que de concrétiser des promesses déraisonnables. Ils devaient être pour la profession un guide qui nous montrerait la voie à suivre pour révolutionner notre métier…

L’UFAP UNSA Justice d’Annœullin, fidèle à ses engagements, continuera à se battre pour que la sécurité des personnels ne soit plus un objectif mais une réalité !!! Car la lutte pour améliorer notre pouvoir d’achat et la reconnaissance de nos métiers, est sans conteste une nécessité absolue mais ne suffira pas pour garantir des conditions de travail sécuritaires indispensables pour exercer nos missions.

Pour autant nous ne sommes pas dupes. Il y aura sans nul doute des personnes qui auront à cœur de nous démontrer que si l’intersyndicale s’effondre et que les objectifs ne sont pas atteints, ce sera à cause de l’UFAP, comme d’habitude bien-sûr !
A l’UFAP UNSA Justice, on fait ce que l’on dit, et surtout nous sommes fidèles à nos convictions dans l’intérêt des personnels.

Maintenant, restons clairvoyants… Même si nous attendons la décision nationale du comité directeur de l’UFAP UNSA Justice réuni en conseil fédéral, localement nous estimons que cette main tendue est un piège ! Si nous refusons de rejoindre l’intersyndicale nous serons des traîtres et, si nous faisons cause commune malgré nos divergences d’autres récolteront les lauriers sans partage.
Nous vous le disions au lendemain des élections professionnelles de décembre, rappelez-vous :

« Nous leur souhaitons bon courage pour concrétiser les promesses à tout va…… Tout est beau et idyllique, pour celui qui croit aux promesses…

« Tout est bon pour vendre du rêve, mais attention aux réveils difficiles … »

Nous avions vu juste…C’est pour toutes ces raisons que l’UFAP UNSA Justice du CP LILLE ANNOEULLIN rejette la main tendue et dit non à l’intersyndicale.

Le Bureau UFAP UNSA Justice Frédéric BLONDEL, Frédéric BRISMAIL

Related posts