vendredi 02 octobre , 2020

DEUX POIDS DEUX MESURES !

 Les personnels s’interrogent en effet :

Le samedi 23 mars, en fin d’après-midi (18h20), une extraction médicale n’a pas été effectuée par l’équipe prévue (E1 et E2 d’après-midi) comme le stipule la note de novembre 2018 sur les extractions…mais par deux collègues du service de nuit. 

Bonjour la sécurité !!! 

Tout a été dit pour « justifier » ceci : heure tardive, aval du chef de permanence etc.

Le samedi 30 mars, même situation. Un des agents d’extraction indique qu’il ne peut assurer celle-ci… Là, avec célérité la Direction applique la note de novembre 2018 en demandant à deux agents de s’expliquer. 

Deux situations identiques pour un traitement différent. 

L’UFAP-UNSa Justice rappellera à toutes et à tous que cette note a été faite dans l’intérêt général des personnels que nous sommes et pour un bon fonctionnement des extractions. 

Les personnels s’interrogent sur un tel écart de traitement. Peut-être que d’autres éléments sont rentrés en ligne de compte…

Certains membres du bureau syndical patronal local allant jusqu’à mettre en cause l’impartialité sur le compte rendu du gradé de nuit lors de l’extraction du 23 mars. 

Quelle honte…

Pour les agents que nous sommes L’OBJECTIVITE, quels que soient les agents, doit dans une  situation identique être la même pour tous. 

Pour conclure, nous ferons notre cette citation à méditer notamment à nos biens penseurs…

« Juger est un droit, rester impartial est un devoir ».  C’est ce que nous vous demandons Madame la Directrice. 

L’UFAP-UNSa Justice, une Présence Quotidienne 

Salon, le 03 Avril 2019. 

Le Bureau Local UFAP-UNSa Justice.

Related posts