mercredi 02 décembre , 2020

DISP TOULOUSE: Et qui soutient les binômes de soutien?

Muret, le 11 mai 2020

Qui sont les binômes de soutien ? Des éducateurs spécialisés et des psychologues, contractuels, qui viennent renforcer les services déconcentrés de l’administration pénitentiaire dans le cadre du plan de lutte gouvernemental contre le terrorisme.

Ils ont pour mission de participer, de manière pluridisciplinaire et en lien avec l’ensemble des acteurs pénitentiaires impliqués, ainsi que les partenaires, à l’amélioration de l’identification des phénomènes de radicalisation et de la prise en charge des personnes placées sous main de justice en voie de radicalisation ou radicalisées.

Dernièrement, l’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse est intervenue pour défendre les intérêts de deux collègues binômes de soutien.

Ce que l’Union Régionale UFAP UNSa Justice y a découvert est glaçant !

 Il y a ce qui se passe dans l’administration pénitentiaire et ce qui se passe chez les binômes de soutien ! aucun formalisme, aucune règle claire de fonctionnement.

Chez les binômes de soutien tout se fait oralement, au mieux par mail.

Pour exemple la nouvelle cartographie impliquant un redéploiement de certains binômes de soutien, aucune note de service fixant clairement et équitablement les conditions de redéploiement des agents, aucun appel à candidature, aucune fiche de missions clairement définies, ici des agents contactés par téléphone pour candidater, d’autres ignorés, cela s’appelle une rupture d’égalité !

La mise en application effective de cette cartographie a été sauvée in-extrémis pas le directeur interrégional, ce qui a permis d’éviter le pire en termes de passages de relais et de suivis…mais reste un territoire en jachère et un public qui risque bientôt d’être livré à lui-même car dans le même temps on a simplement jeté certains collègues, dégouté d’autres.

 A ce jour certains départements sensibles restent sans suivi, comme le Tarn par exemple !

 Concernant les contrats de ces agents, se posent aussi les problèmes de la nomenclature géographique des contrats et du non-respect des délais de prévenance en cas de renouvellement ou de fin de contrats !

Dans le privé de tels dysfonctionnements verraient le licenciement pour faute grave du responsable, malheureusement, dans la fonction publique d’Etat, on promeut

Parlons du Chef justement.

Pour les binômes de soutien il n’y a qu’un chef à la DISP de Toulouse, une seule voix, un seul bon plaisir.

Et malheur à ceux (mais surtout à celles) qui ne conviennent pas au « chef », leur situation de contractuels les rend jetables et comprimables à merci…

Les témoignages de menaces et d’humiliation font froid dans le dos.

 Les réunions mensuelles sont lieu de brimades et de vexations pour ne pas écrire humiliations !

« Vous ne savez pas, moi je sais ! ».

« Vous êtes le pot de terre moi le pot de fer ! »

« Vous finirez en prison ! »

Qu’est-ce qui est le plus dur au final ? Devoir entretenir une relation de confiance et de respect avec des radicalisés qui pensent décapitation ? Non, le plus dur c’est de devoir subir la violence au travail et l’injustice d’une administration représentée par un « manageur » qui manque cruellement d’humanité et d’empathie.

D’un directeur qui déconsidère ses collègues au lieu de les soutenir.

Des choix et des décisions subjectifs qui ne servent pas l’intérêt général et qui mettent à la mal la mission de service public.

Jusqu’où l’administration est prête à sacrifier ses agents contractuels BS ?!

Il faut bien du courage aux binômes de soutien pour continuer d’œuvrer sereinement à une tache ô combien difficile !

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse ne pouvait taire de tels agissements, l’injustice et la violence institutionnelle doivent être dénoncées, afin que personne ne puisse dire qu’il ne savait pas.

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse, apporte tout son soutien aux éducateurs et psychologues binômes de soutien et leur rappelle que, contrairement à ce qui leur a été dit, ils peuvent être défendus syndicalement !

L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse en appelle au Directeur Interrégional afin que des dispositions soient prises dans l’intérêt des collègues binômes de soutien et des missions qui sont les leurs.

L’UFAP UNSa Justice, Une présence quotidienne, auprès de tous les Personnels !

Pour L’Union Régionale UFAP UNSa Justice de Toulouse

Stéphane Eynard

Secrétaire Général Adjoint

Related posts