DOUBLE AGRESSION A OSNY : CHRONIQUE D’UN DÉSASTRE ANNONCÉ…

Depuis l’annonce de la création des Unités Dédiées, l’UFAP UNSa Justice n’a eu de cesse de dénoncer ces usines à gaz créées par les idéalistes de la DAP pour des fanatiques que rien n’arrête… Ces structures sont de véritables « coupe gorges » pour les Personnels livrés en pâture à des individus sans foi ni loi.

Finalement, ce que l’UFAP UNSa Justice redoutait tant depuis la mise en œuvre des Unités Dédiées est arrivé : une tentative d’assassinat au sein de l’unité dédiée d’Osny a eu lieu hier après-midi lors du mouvement promenade. A l’ouverture de la porte, « l’émir », alias de cet illuminé et non pas déséquilibré, a porté trois coups à l’aide d’une arme artisanale, blessant gravement notre collègue au thorax, au cou et au dos. Par chance, il n’avait pas gardé un des fleurets que l’Administration lui a mis à disposition sur le compte du contribuable pour se dé-radicaliser en pratiquant l’escrime.

N’écoutant que son courage, un autre collègue présent lui a porté secours. Au cours de son intervention, il a lui aussi été blessé au niveau du bras.

Fort heureusement, les jours de nos deux camarades ne sont pas en danger.

L’UFAP UNSa Justice apporte tout son soutien aux deux collègues sauvagement attaqués et leur souhaite un prompt rétablissement

L’UFAP UNSa Justice félicite l’ensemble des personnels présents et ceux venus en renfort pour leur sang-froid et leur professionnalisme.

Hasard de l’histoire ou fiasco complet, c’est à Osny que les faits se sont déroulés : Osny, vitrine de l’Administration Pénitentiaire en termes de prise en charge des détenus radicalisés, où selon la chargée de mission « tout se passe bien ».

L’UFAP UNSa Justice exige l’arrêt immédiat de cette « hérésie » et demande la mise en place de structures adaptées et sécurisées.

Les Unités de Prévention de la Radicalisation (UPRAD) n’y changeront rien ! Au contraire …

Il est URGENT de prendre les mesures nécessaires et adéquates pour gérer ces sinistres individus qui ont endeuillé la nation toute entière.

L’idéologie prônée par la DAP sur le traitement social de la radicalisation est une erreur. Continuer dans cette voie serait suicidaire…

L’UFAP UNSa Justice y goûtait déjà peu, aujourd’hui « Osny croit plus … »

Paris, le 5 septembre 2016

Pour l’UFAP UNSa Justice

Le Secrétaire Général,

Jean-François FORGET.

050916 – Double agression à Osny

Related posts