dimanche 27 septembre , 2020

DOUBLE AGRESSION AU QCD

Ce Lundi 17 juin, un détenu du QCD connu pour ses actes de violences, a sauvagement agressé deux gradés. C’est lors du retour des promenades du rez-de-chaussée que tout  commence. Le détenu « B » refuse catégoriquement de réintégrer sa cellule. Malgré les injonctions de l’agent d’étage, ce voyou maintien son refus.

L’agent demande alors le renfort du gradé 12h00 qui a son tour tente de lui faire entendre raison afin qu’il daigne rentrer en cellule. Le responsable du bâtiment présent également, lui demande les raisons de son refus, ce dernier rétorque : « C’est à cause du soleil ! »

Soudain, il se jette sur le premier surveillant et lui assène deux coups de poing au visage puis lors de la maitrise, il frappe le responsable du bâtiment par un violent coup de poing au niveau de l’arcade. Une fois maitrisé au sol par l’ELAC, il a été conduit en prévention au QD. Lors de la fouille de ce détenu, 6 grammes de produit stupéfiant ont été retrouvés.

Le responsable du bâtiment s’est rendu à l’hôpital accompagné de l’assistant de prévention afin d’y recevoir les soins nécessaires.

L’UFAP UNSa Justice souhaite un prompt rétablissement à nos deux collègues et se tient à leur disposition pour les aider dans toutes les démarches qu’ils entreprendront.

L’UFAP UNSA JUSTICE DÉNONCE FERMEMENT CETTE DOUBLE AGRESSION GRATUITE POUR UN MOTIF AUSSI FUTILE ET ESPÈRE QUE CE DÉTENU SERA LOURDEMENT

CONDAMNÉ PÉNALEMENT.

L’UFAP UNSa justice déplore une fois de plus la recrudescence des violences et les nombreuses agressions dans notre profession. Il ne se passe pas un jour sans qu’un incident de ce type ne soit publié dans la presse.

L’UFAP UNSa Justice exige qu’une sanction disciplinaire à la hauteur des faits soit prononcée à l’encontre de l’agresseur ainsi que son transfert à l’issue de sa peine dans un établissement ou quartier adapté à sa dangerosité.

L’UFAP UNSa Justice félicite et remercie l’ensemble des personnels pour leur professionnalisme et le sang-froid dont ils ont fait preuve dans la gestion de cet incident.

Le Bureau local

Frédéric BRISMAIL, Jérémy WUILFERT,

Frédéric BLONDEL, Maxime AMLON

Related posts